AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de secondo


secondo
  14 février 2019
Un grand merci aux Presses universitaires du midi et Masse Critique pour ce livre atypique et qui fait drôlement trampoliner les méninges. C'est du théâtre, en français "Le coeur du problème" et en anglais et en miroir "The hard problem".
Alors qu'est-ce qu'on a au coeur du problème ? La conscience, bien sûr !
Dans ce hard problem, on fait la connaissance d'Hilary, candidate à un doctorat à l'Institut Krohl qui se débat avec son propre cas de conscience : avoir dû abandonner sa fille à sa naissance (la casuistique de l'impossible).
Dans ce hard problème il y a Amal, candidat sérieusement compétitif, concurrent direct d'une Hilary bien moins bardée de diplômes, tous deux jetés dans le jeu du recrutement agressif de Jerry (C'est lui Krohl), oui jetés dans le jeu du prisonnier, allez savoir c'est peut-être pour étudier le fondement de l'intérêt particulier ou les dommages collatéraux de l'intérêt collectif !
Dans ce hard problème, on rencontre le hasard avec le personnage de Julia, qui n'est que pure coïncidence.
Dans ce hard problème, on tombe sur Cathy, l'enfant abandonnée et adoptée (par qui ? je vous dis pas), un miracle, je vous dis.
Dans ce hard problème il faut jouer au dilemne du prisonnier : le premier égoïste qui parlera dénoncera l'autre altruiste qui n'a jamais le temps de rien voir venir.
Alors qui est-ce qu'on découvre au coeur du problème ? Dieu, pardi !

Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (3)voir plus