AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  31 janvier 2021
Ils sont forts, chez Harlequin Fr. Ils te vendent du rêve avec un titre *brûlant* et un résumé qui parle de *sable chaud*... tout ça pour que tu t'aperçoives qu'en réalité, l'île où se déroule l'histoire est située dans le Maine (mais si, vous savez, le petit machin tout au nord-est, collé au Canada, juste à côté de Montréal et Québec). Autant dire que même en été, tu oublies les cocotiers et les strings ficelle. Parce que oui, le pire, c'est que ça s'appelle « Un hiver brûlant », mais tu découvres dans la troisième partie qu'on est au mois d'Août, situant le début du livre aux alentours... de Mai. C'est à se demander si la personne qui s'est occupée de ça a lu le truc ou s'est contentée de traduire à l'arrache les résumés VO...

Un autre truc que la 4e de couverture ne laissait absolument pas deviner, c'est que le côté pimenté se partage l'affiche avec... un aspect thriller de plus en plus prononcé au fil des histoires. Si dans la première, il se veut assez léger tandis que le fantasme osé de Naomi prend tout de même beaucoup de place, la tendance s'inverse de plus en plus dans les trois récits suivants. Oui, trois, pour un total de quatre, car la dernière partie se compose en réalité de deux histoires distinctes. On passe donc d'un arnaqueur un peu dangereux tapi dans l'ombre à un cold case que quelqu'un préférerait ne pas voir ressurgir, puis à des menaces actives envers la troisième soeur pour finir en apothéose sur une histoire de mafia et de tueurs à gages. Une chose est sûre : les personnages ne sont que rarement en sécurité, il y a des sabotages, des tentatives de meurtre et de vieilles histoires qui ne demandant qu'à ressortir du placard !

On est donc en présence d'un mélange assez inattendu, mais plutôt équilibré, entre romantica et romantic suspense. Les enquêtes sont tout aussi importantes que les histoires d'amour naissantes des protagonistes... ou plutôt leurs histoires de fesses. Car ici, clairement, les personnages sont avant tout guidés par le désir. Un désir qui constitue d'ailleurs le point faible du livre dans sa façon d'être mis en scène. D'accord, le coup de foudre ça existe dans la vraie vie, mais là, les regards des héros se croisent une fois et hop, ils ne pensent plus qu'à se sauter dessus. C'est à tel point que même le léger côté fantastique en filigrane, avec le fantôme de l'hôtel, se veut plus crédible !

Ceci dit, en l'état, ça fonctionne plutôt pas mal. le suspense est bien présent et si le développement de certaines histoires, en particulier les deux dernières, se fait très rapide, on n'a surtout pas le temps de s'ennuyer. D'autant que les personnages secondaires possèdent leurs propres fils rouges, distillés au fil des différents récits : la gérante de la boutique de vêtements et la vieille bibliothécaire ont, elles aussi, droit à leurs romances en arrière-plan. Et il y a l'inénarrable Avery, directeur de l'hôtel et meilleur ami des trois soeurs, attachant au possible. Sans oublier la présence discrète de Hattie, le fameux fantôme, qui se manifeste de façon sporadique via des lueurs dans les miroirs. Pas de tape-à-l'oeil ici.

Globalement, j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture, malgré quelques couacs. La majorité d'entre eux étant des répétitions dans la narration... ou la traduction, à quelques pages, lignes voire mots (!) d'intervalle, comme lorsqu'un personnage plonge son regard dans celui de l'autre, puis « lui dit quelque chose en plongeant son regard dans le sien » à la ligne d'après. Il y a aussi Avery, que l'on nous dit explicitement en couple avec un homme depuis plusieurs années dans les deux premières parties... puis avec unE compagnE dans la troisième : là, c'est clairement une traduction aux fraises de « companion ». Quant au shérif, il est nommé Nate KErby dans la première partie, et KIrby dans les suivantes... Vous l'aurez compris, dans la forme, ça manque un peu de relecture sérieuse tout ça !

Ceci dit, ça ne gâche pas le charme de cette histoire – ni de Haworth House –, peuplée de protagonistes vraiment sympathiques, où enquêtes et plaisir sont habilement dosés !
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus