AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Alfaric


Alfaric
  29 novembre 2017
Dans ce tome 24 je vois que le mangaka qui veut rester seul maître à bord de sa saga est clairement victime de son succès car tout est loin d'être bien amené et/ou bien exploité... Mais qu'est que c'est cool et fun quand même, car il maîtrise parfaitement tous les codes du shonen nekketsu, mieux il a la vista et offre d'excellentes vibes !

Nous retrouvons à Liones les défenseurs du monde libre menés par Gilthunder, Howzer et les Pléiades d'Azur (c'est vraiment là que j'ai eu la désagréable impression qu'il manquait 1 ou 2 chapitres), confrontés aux Ten Commandments Graylord du Pacifisme et Fraudrin de l'Altruisme toujours dans le corps de Dreyfus. Force est de constater qu'ils sont dans l'impasse avec le démon mutant qui transforme ses victimes en démons et qui vole la vie de ceux qui prennent la vie devant lui...
Je passe sur la véritable identité du magicien Gilfrost qui se dévoile en kidnappant Gilthunder, et sur Howzer qui parodie à lui tout seul quelque uns des passages les plus connus de la saga "Saint Seiya"... Il y a tout un passage à la "Dragon Quest" où le druide Hendrickson revenu du bon côté de la Force tente de délivrer son ancien ami chevalier du démon qui l'habite, et il ne peut réussir que grâce à l'ultime sacrifice de son mentor revenu d'entre les morts, et il y a un autre passage à la "Dragon Quest" ou Merlin toujours aussi sexy et toujours aussi cinglée dévoile sa véritable identité et son pouvoir overcheaté (encore de chouette mystères lostiens en perspective ^^)
Que faire de Gowther à la fois Bélier de la Luxure des Seven Deadly Sins et Altruisme des Ten Commandments, que deviennent les héros elfe et géant des Seven Deadly Sins et les antihéros elfe et géant des Ten Commandments ? Dans le camp des méchants il semble ne rester comme champions que les puissants Estarossa de la Charité et Zeldris de la Piété, mais je connais mes classiques et les véritables maîtres des ténèbres ne sont pas encore entrée en lice... To Be Continued !
Commenter  J’apprécie          170



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (16)voir plus