AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de TristanPichard


TristanPichard
  04 avril 2018
Me voilà triste. Triste car j'ai lu les trois seuls romans de Donna Tartt, le Petit Copain étant la dernière pépite de son Oeuvre (façon météorite géante quand même, un bon pavé de 800pages) qui m'était encore inconnu. Comme la dame écrit un livre tous les dix ans, il me faudra attendre, redouter que plus jamais, vivre sans.

C'est que j'aime ses livres, celui-ci comme les autres, j'apprécie son intelligence, sa narration, son style qui frise le précieux sans sombrer, sa manière de brosser la psychologie des personnages, son art de développer l'intrigue.
Beaucoup considère le Petit Copain comme le moins bon des trois. Certes, on n'y retrouve pas la magie vénéneuse du Maître des Illusions, pas plus la fresque ambitieuse , quasi-balzacienne, que représente le Chardonneret, pourtant... Que de beautés, que de réussites, que de joies et d'effrois dans cet opus coincé entre deux chef-d'oeuvre. Si l'astre est d'une lueur moins étincelante, il n'en reste pas moins majestueux et confondant de réussites : les serpents, les quatre soeurs, Farish et son oeil vitreux, l'amour d'Ida, la neurasthénie de Charlotte, cette vieille bique de Gum, la suffisance de Dial...
Il est possible de relire, ce que je ne manquerai pas de faire, mais plus jamais je ne connaîtrai cet émerveillement, je ne tremblerai plus avec la même force pour Hely coincé dans la salle de bain du prêcheur, je ne suffoquerai certainement pas autant quand Harriet manque de périr dans la citerne d'eau.

Quelle tristesse de ne plus avoir ces révélations, et quel bonheur d'avoir tous ces personnages, ces scènes, cette atmosphère si particulière pour m'accompagner à jamais.

Vive la littérature, vive Donna Tartt !

Lien : https://www.tristan-pichard...
Commenter  J’apprécie          102



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (8)voir plus