AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Leser


Leser
  25 septembre 2020
J'avais beaucoup aimé autrefois les livres de Rose Tremain, tel l'émouvant "Royaume interdit ".
J'ai donc été ravi de pouvoir lire "Havres de grâce " proposé par Masse critique et les excellentes éditions JC Lattès que je remercie.

Un petit théâtre humain s'ébauche dès les premiers chapitres. Clorinda Morrissey vient de Dublin et va ouvrir un salon de thé à Bath, établissement qui s'affirme rapidement comme une référence dans la station balnéaire.
Nous sommes dans les années 1830. le décor est exposé avec précision et délicatesse.
Miss Jane Adeane, infirmière de son état, fille d'un praticien renommé a rendez-vous avec le docteur Valentin Ross. le dessein de cette rencontre nous reste secret à ce moment là. Elle aura des répercussions tout au long du roman.

Jane Adeane, dénommée "l'Ange blanc ", s'impose dans cette société un peu confinée. La force de son caractère, l'attrait thérapeutique qu'elle exerce sur les habitués des thermes, ses inclinaisons vont bouleverser le mécanisme bien huilé des relations humaines.
Nous sentons clairement que, semblable à sa tante Emmeline, artiste et "créatrice de golem", Jane ne va pas se soumettre aux codes sociaux de l'époque.

Le frère du docteur Ross est passionné par le monde et va partir sur l'île de Bornéo, influencé par le célèbre naturaliste Alfred Wallace qui a découvert l'oiseau de paradis.
Suite à une crise de malaria, il va rencontrer le radjah Sir Ralph Sauvage, homme à la personnalité hors norme.

Jane et Sir Ralph, deux êtres d'exception à la recherche de la Vie et du bonheur, tout comme Clorinda Morrissey.
L'auteure s'entend parfaitement à décrire les tourments et les enthousiasmes de l'âme et du coeur et affirme son questionnement sur le mariage.
Des relations sulfureuses pour l'époque bouleversent les équilibres, l'Amour déroule un philtre puissant qui déstabilise les âmes fortes comme celle de Jane, adressant un véritable pied de nez à une société engoncée et hypocrite.
À l'autre côté du monde, Sir Ralf et Edmund vivent une relation tout aussi bouleversante au sein de la forêt, près de la mangrove où les hérons se glissent.
Rose Tremain nous guide de l'Angleterre policée et passionnée vers les forêts exubérantes de l'île de Bornéo et son fantasque Radjah. Nous sommes saisis par la torpeur étouffante et la richesse de cette île troublante pour nos yeux occidentaux.
Rose Tremain aborde avec lucidité les rapports entre populations indigènes et colonisateurs. La forêt peut devenir un molosse dévorant les naïfs.

Nous nous heurtons à la prétention masculine et à la violence, à la famine en Irlande, au célèbre pathologiste François Broussais, aux chercheurs d'or australiens à Bornéo. Tout un siècle nous accompagne dans cette lecture.
Les mondes de la médecine et des opérations chirurgicales rendent notre présent très doux! L'anesthésie en était à ses balbutiements.

Ce roman est une vaste épopée sur l'Amour, la passion, la sexualité et la mort. Il conte la duplicité mais aussi l'espérance. C'est également un témoignage sur le désir de soumission que nourrissaient certains hommes à l'égard de la femme, ce qui était largement admis à l'époque.
L'ombre de Jane Austen hante ces pages.
De même que l'allusion au roman "La dame en blanc " de Wilkie Collins donne furieusement envie de relire celui-ci.

La crudité et répétitivité de certains mots ou scènes sexuelles ont pu m'ennuyer ou me gêner. Certaines lectrices ou certains lecteurs trouveront ces descriptions délicieusement suaves et même troublantes. À chacun de ressentir selon ses attentes et formes de pensée.

La plume de Rose Tremain est à son habitude limpide, voltigeante et émouvante. Un plaisir absolu de lecture qui me rappelle Angela Huth de par sa poésie, sa richesse et sa précision.
La magie des romancières britanniques, délicates et dénonciatrices des préjugés, mettant en avant des femmes fortes et volontaires, nous charme.
À cela s'ajoute un ouvrage aéré qui s'offre à nous sous la forme d'une couverture multicolore riche de promesses tenues.
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (11)voir plus