AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Bdotaku


Bdotaku
  30 juin 2020
« certaines histoires s'inventent, d'autres se racontent »

Derrière ce titre un peu énigmatique « le Col de Py » (qu'on ne comprendra qu'à l'épilogue) se cache un roman graphique autobiographique poignant publié par Bamboo dans la collection « Grand angle » . Sébastien Portet (dit Espé) raconte sous le masque transparent de Bastien Laporte la naissance de son deuxième enfant Louis et la découverte de sa malformation cardiaque. Sous-titré « Histoire de vies », cet album dresse aussi le portrait du grand-père courageux Pablo qui, malgré le cancer qui le ronge, viendra épauler le jeune couple et veiller sur son petit-fils tout au long du parcours du combattant qui sera mené pour le sauver.

On a ainsi une histoire de transmissions : transmission du père dessinateur à son fils puisqu'il immortalise l'odyssée qui fut la leur, mais également transmission entre une vie qui s'éteint et une autre qui peine à s'épanouir … Cette construction narrative qui met incessamment en parallèle les trois générations est très émouvante et transforme cette histoire de coeur malade en une histoire de coeurs aimants et en un vrai coup de coeur !

Il faut dire que la situation de l'auteur trouve de troublants échos dans celle que nous avons vécue à la naissance de notre fils cadet. L'album d'Espé, je l'ai donc adoré, compris, … Ca a fait remonter des émotions enfouies et des choses qu'on avait voulu oublier : la bêtise des uns, la méchanceté des autres. Tant de choses sont magnifiquement et pudiquement rendues dans cette bande dessinée : la culpabilité, l'incompréhension, la révolte et toutes les émotions qui étreignent les parents … Les gens qui vous accusent d'être trop protecteurs voire complaisants ( !) car une grande partie de ce handicap ne se voit pas et qui se disent que c‘est faire bien des histoires pour pas grand-chose ; les décisions que le corps médical vous demande de prendre alors que vous ne comprenez rien à leur jargon ; le jargon médical (fidèlement retranscrit dans les bulles) que finalement vous adoptez vous-mêmes sans vous en rendre compte ; les multiples rendez-vous avec des spécialistes et les bilans sans fin ; la difficulté à gérer le quotidien ; les querelles de chapelle et d'egos de certains docteurs ; l'attente insupportable avant les opérations parce qu'on vous dit qu'il faut gagner du temps pour mettre toutes les chances de votre côté et que vous voyez pourtant quotidiennement que votre enfant souffre et puis enfin l'admirable dévouement de tous ces soignants …

« le col de Py » ne peut laisser indifférent parce qu'il retrace, de façon fluide et linéaire, ce parcours vécu par Pablo, Bastien et sa femme Camille, le petit Louis sans oublier la grande soeur Chloé sans acrimonie et sans pathos. Pour ce faire, Espé crée une certaine mise à distance avec un trait semi-réaliste qui est presque caricatural parfois mais qui enveloppe également de beaucoup de tendresse les protagonistes dans les couleurs pastel d'Aretha Battutista et il prête aussi particulièrement attention à la retranscription des émotions dans grâce aux visages très expressifs de ses personnages.

L'autre récit autobiographique d'Espé, « « le Perroquet », m'avait émue aux larmes ; là pour les raisons expliquées plus haut j'ai carrément sorti la boîte de Kleenex ! Mais c'est un one shot qui touchera tout le monde. Espé est dans ses récits autobiographiques un véritable auteur complet. Son écriture toute en retenue est très élégante et l'on remarque, en outre, une grande inventivité graphique dans des pleines pages qui transcrivent dans des raccourcis surréalistes saisissant l'état d'esprit des parents quand tout vole littéralement en éclats ou présente des images sans textes consacrées aux petits moments de bonheur qui donnent une respiration au récit et aux lecteurs. Je salue son talent et le courage du petit Louis et je vous incite vraiment à lire cette bd qui nous rappelle le sens des priorités, raconte un magnifique histoire d'amour et de transmission et finit sur une belle leçon de vie et d'espoir …

Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus