AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de addictionauxlivresC


addictionauxlivresC
  11 mai 2021
Waw quelle claque magistrale je me suis prise dans la poire !!!

Autant je ne pleure quasiment jamais en lisant des romans (même très durs) autant là, la boîte de mouchoir n'était pas très loin. L'histoire est touchante, dure, j'ai contenu mes larmes tout le long.

C'est un sujet qui me touche énormément. D'ailleurs, depuis quelques années, je suis le quotidien de plusieurs famille sur les réseaux sociaux, qui ont vécu des drames. La perte d'un enfant, la maladie rare ou non....les différentes pathologies. Des diagnostics si violents. Des vies écourtées. Des combats. Une force incroyable.

Je m'éparpille et j'espère que ce ne sera pas trop décousu. Mais ce roman graphique m'a bouleversé, m'a broyé les tripes du début à la fin. J'en suis ressortie lessivée. D'ailleurs, je pense qu'il ne faut pas être dans un mauvais mood avant de lire cette BD.

Les planches sont si bien travaillées, les émotions sont retranscrites à la perfection. Même sans les mots, les dessins parlent d'eux même, ils sont remplis d'émotions, de sincérité, de vrai. C'est un travail hors pair qu'a réalisé Espé, surtout que c'est de son histoire personnelle et familiale dont il est question. C'est une BD authentique et complète sur les différentes étapes de la vie, de ces épreuves que personne n'aimerait ne jamais avoir à vivre. Elle est pleine de sensibilité, ça va me marquer longtemps je pense.

Pablo, ce grand père si aimant, avec sa joie de vivre constante, sa positivité en permanence, son dénouement, sa force incroyable. La relation avec son petit fils Louis m'a profondément touché.

Cette BD est pleine de tendresse, d'amour, d'espoir, de transmission ...elle est d'une beauté inouïe. N'hésitez pas à la découvrir si vous avez le coeur bien accroché.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura