AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Amandinegrana


Amandinegrana
  21 décembre 2020
A 80 ans, Yvonne entre dans un EHPAD. Pour cette femme indépendante qui a toute sa tête ce changement de vie est difficile à accepter. Pas question pour elle d'attendre patiemment la mort, elle compte bien s'offrir encore de beaux moments.

Les EHPAD ont été au coeur de l'actualité dernièrement soulevant la douloureuse question de l'isolement des seniors. Séverine Vidal et Victor L. Pinel nous proposent de franchir les portes d'un de ces établissements dans "Le plongeon". Avec Yvonne, P. F, Angelina et les autres, le lecteur découvre le quotidien de ces résidents fait de nostalgie et d'attente mais aussi de convivialité et de bienveillance.
J'ai été emportée dans un tourbillon d'émotions. J'ai ri aux "bêtises" de ces hommes et ces femmes qui égayent leur quotidien comme ils peuvent, comme de grands enfants. Ils font preuve de beaucoup de second degré sur leurs déboires. J'ai été choquée par l'infantilisation qu'ils subissent et par le manque d'attention due à un personnel en nombre insuffisant. J'ai été émue par la solitude de ces personnes qui guettent la moindre visite. Émue par cette réalité inéluctable du corps qui flanche et, pire encore, celle de la mémoire qui fuit. Yvonne voit ses souvenirs s'évanouir petit à petit, un jour le son d'une voix, le lendemain un prénom. L'histoire oscille constamment entre humour et tristesse et fait que cette BD est facile à lire. On est touché par le sort des résidents mais le but n'est pas de faire pleurer dans les chaumières car, loin d'avoir déjà disparue, la vie est toujours là. Une vie moins intense certes, comme l'évoque les couleurs choisies, les planches sont colorées mais dans des teintes un peu sourdes, atténuées, mais toujours là. Les couleurs s'accordent bien avec l'ambiance générale du livre.

Ce qui m'a le plus frappée dans le graphisme, c'est la représentation des corps des personnes âgées. Ce sont de "vrais corps", le dessinateur n'épargne pas les défauts de l'âge : rides, bourrelets, seins qui tombent... L'humanité du récit n'en est que démultipliée.

En résumé "Le plongeon" a été une très bonne lecture, humaine, touchante, qui ouvre les yeux sur les conditions de vie en EHPAD mais pas larmoyante. Une BD qui nous rappelle que les personnes âgées ont besoin de leurs proches et que la vie ne s'arrête pas aux portes de ces établissements.

Je remercie Babelio et Bamboo édition pour cette découverte.
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus