AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.99 /5 (sur 2671 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 22/12/1969
Biographie :

Séverine Vidal est une auteure jeunesse française.

Diplômée en Lettres, elle a été professeure des écoles pendant de nombreuses années. Elle se consacre à l'écriture à temps plein depuis la rentrée 2011.

Son premier livre à destination de la jeunesse a paru en mars 2010 aux éditions Talents Hauts. Son livre numérique "Conte du haut de mon crâne" (2011), illustré et animé par Claire Fauché, a été particulièrement remarqué.

Elle écrit des romans pour adolescents (Le Rouergue, Grasset...), des albums (Gallimard, Sarbacane, Frimousse, L’Élan vert...), des BD (Didier Jeunesse, Alice Jeunesse) ou des séries (Frimousse, Oskar, L’Élan vert).

Elle anime également des ateliers d'écriture (écoles, collèges, lycée, centres sociaux, centres d'alphabétisation...).

Séverine Vidal a reçu de nombreux prix, notamment le prix Gulli du Roman 2017 pour "Nos cœurs tordus". Elle réside en Gironde.

son blog : http://severinevidal.blogspot.fr/
+ Voir plus
Source : babelio/auteur
Ajouter des informations
Bibliographie de Séverine Vidal   (130)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Aujourd'hui, Séverine Vidal nous lit un joli extrait de son album J'HABITE UNE FAMILLE. Un hymne aux grandes familles que l'on se construit illustré par Sophie Vissière, pour la collection CASTERMINOUCHE. https://bit.ly/Casterminouche


Citations et extraits (389) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   16 décembre 2020
Le Plongeon de Séverine Vidal
J’ai un peu peur, petit Tom. Peur de la suite, des mots qui vont s’effacer, comme mes souvenirs. J’oublierai ton prénom, peut-être. Si j’oublie ton prénom, tue-moi.
Commenter  J’apprécie          440
Cancie   16 décembre 2020
Le Plongeon de Séverine Vidal
J'ai horreur de ce genre de couvre-lit. Tissu rêche, couleur moche, poussière, cendre. Couleur mort, on dirait qu'ils le font exprès.

Je déteste ce papier peint, cette peinture écaillée, cette odeur de vieillerie, de sang frais, de médicament.

Je hais le bruit du robinet qui fuit, ce ploc, ploc.

Oui, c'est à croire qu'ils le font exprès.
Commenter  J’apprécie          400
Cancie   19 décembre 2020
Le Plongeon de Séverine Vidal
- Bon, les vieux, avant de rentrer, vous voulez faire quoi ?

- Euh… Je voudrais retomber en enfance, me cacher et crier que je suis là , quand tu passerais près de ma planque.
Commenter  J’apprécie          400
Cancie   19 décembre 2020
Le Plongeon de Séverine Vidal
Voilà. Ça arrive. Comme une bête sauvage qui attendait, tapie, et me saute à la gorge.

Les mots fuguent. Et les souvenirs aussi. Vos voix à tous, je ne les entends plus : je ne sais plus à quoi ressemblait la tienne, Henri. Hier, à l’atelier, j’avais à la fois trop de souvenirs et aucun. Une bouillie de mémoire, autant dire rien.
Commenter  J’apprécie          390
Fandol   27 janvier 2021
Le Plongeon de Séverine Vidal
C’est sympa d’avoir de la visite, hein ?

- Oui, mais c’est dur quand les gens repartent. (page 23)
Commenter  J’apprécie          390
Fandol   30 janvier 2021
Le Plongeon de Séverine Vidal
J’aimerais que tu sois encore là Henri, que tu te perdes juste pour que je te retrouve. Je ne me fâcherais pas. Ta fugue serait pardonnée. J’enroulerais mes bras autour de tes épaules et je te dirais « viens ».

Cinquante-huit ans avec toi, et puis ce vide après. On dirait que je sombre et que la chute est sans fin. (page 49)
Commenter  J’apprécie          320
Cancie   18 décembre 2020
Le Plongeon de Séverine Vidal
J’aimerais que tu sois encore là, Henri, que tu te perdes, juste pour que je te retrouve. Je ne me fâcherais pas. Ta fugue serait pardonnée. J’enroulerais mes bras autour de tes épaules et je te dirais, « Viens. »
Commenter  J’apprécie          320
Fandol   26 janvier 2021
Le Plongeon de Séverine Vidal
Je n’aurais plus rien ici, aucune fête, aucune chute, plus aucune nuit d’amour. Je n’ouvrirai plus les volets sur le matin frais. Je ne m’assiérai plus, un verre à la main pour contempler le soleil se coucher.

Je pars. (page 12)
Commenter  J’apprécie          250
marina53   31 décembre 2020
Des astres de Séverine Vidal
Les mots tuent. À petit feu, sans effusions de sang, mais ils tuent.
Commenter  J’apprécie          250
orbe   05 mai 2012
La meilleure nuit de tous les temps de Séverine Vidal
Tu crois que s'aimer c'est sortir les poubelles ensemble? C'est râler sur l'autre quand il a mal essuyé les assiettes? Hein, c'est ça? C'est s'envoyer un faux bisou de loin, le matin? Il est pourri votre amour d'adulte. Et puis en plus...

C'est mon père qui a fini ma tirade, avec un signe de ponctuation à lui : une grande claque.

Ma première.
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

la meilleur nuit de tout les temps

Comment s'appelle la copine de Raphaël ?

Sarah
Pauline
Colombe
Rachel

3 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La meilleure nuit de tous les temps de Séverine VidalCréer un quiz sur cet auteur