AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de florence0805


florence0805
  18 janvier 2021
Yvonne, 80 ans, dit adieu à sa chienne et à la maison où elle a passé une belle vie pour intégrer un EHPAD. C'est un pas difficile à franchir pour Yvonne, qui a toute sa tête, et sait en y entrant que cet établissement sera sa dernière demeure. Mais finalement, l'endroit ne s'avère pas si horrible, elle sympathise avec d'autres résidents, et à sa grande surprise parvient à partager des gestes tendres avec un homme qui n'est pas son cher Henri. Et puis il y a Youssef, jeune employé qui sait la consoler quand elle en a besoin, en lui faisant écouter du rap, par exemple. Après un temps d'adaptation, Yvonne retrouve son humour et son grain de folie, qui lui permet de bousculer les habitudes des pensionnaires…
Cette BD est une très belle réussite à tous les points de vue :
D'abord, il faut souligner l'audace des auteurs et de l'éditeur ; une BD dont l'action se situe dans un EHPAD, ce n'est pas commun !
Le scénario de Séverine Vidal est à la fois drôle et touchant ; l'autrice connait bien ces établissements, grâce aux ateliers d'écriture qu'elle mène avec des résidents. Elle brosse des portraits de ces petits vieux avec beaucoup de justesse et d'humour, son regard tendre étant tout-à-fait dénué d'une quelconque pitié. Ils ont tous leur caractère et une histoire qui leur est propre. Les états d'âme d'Yvonne sont remarquablement décrits à chaque moment de l'histoire, son désespoir notamment suite à une visite manquée. Mais le personnel bienveillant arrive à la rescousse !
La chute, ou plutôt le plongeon final, est un très beau cadeau que l'autrice offre à ses personnages.
Les illustrations, quant à elles, sont en parfaite adéquation avec le texte : Victor L. Pinel joue sur les couleurs des fonds pour créer des ambiances ou illustrer les sentiments des personnages. Chacun est facilement reconnaissable, grâce aux visages soignés et expressifs. Il n'a pas hésité à représenter les corps nus des vieilles personnes, et c'est très émouvant.
Un grand merci à Babelio pour cette très belle découverte !
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus