AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Beli_LivreSaVie


Beli_LivreSaVie
  24 mai 2018
Avertissement !
Ce roman est une Dark-Romance, la violence et les sujets abordés peuvent heurter certains lecteurs. Âmes sensibles, s'abstenir !

J'attendais depuis un moment que les romans de Peppers Winters soient traduits. J'avais entendu parler de ses Dark-Romances par d'autres auteures du même genre qui me l'avaient recommandé et j'étais très curieuse de les découvrir. Voilà enfin que sa série Monster in the dark nous est traduit et nous commençons avec ce premier tome qui nous introduit dans le monde sombre de l'esclavagisme humain. Une fois reçu, impossible de résister à l'envie de découvrir son univers.

Dans cette romance, l'auteure nous offre tous les aspects du déroulement de l'histoire. Nous commençons par découvrir l'héroïne, Tess, dans sa vie de tous les jours en Australie, elle est sur le point de finir ses études, vit avec son petit ami depuis deux ans, une belle histoire. Tout semble lui sourire, mais elle ne tarde pas à nous dévoiler des passions, de l'ordre du fantasme sur lesquelles elle ne s'est jamais confiée. Sa vie sexuelle manque un peu de piment et elle aimerait bien que Brax, son petit ami, y mette un peu plus de fougue, mais cela ne semble pas être son truc. Brax est un jeune homme tout à fait charmant et sympathique mais la vie auprès de lui, s'est quelque peu étiolée avec le temps. Ils sont tous deux encore amoureux mais leur couple s'est un peu essoufflé, se reposant sur des habitudes et des acquis qui freinent la fantaisie et la passion. Brax est fou amoureux de Tess et pour leurs deux ans, il lui offre un voyage au Mexique, en amoureux. L'occasion se dit-elle de l'éveiller aux plaisirs que le sexe peut offrir à travers certaines pratiques. Nous les suivons et constatons ainsi que ce voyage va vite tourner au cauchemar quand Tess se fait enlever.

Commence alors un long calvaire, auprès d'esclavagistes humains : les femmes sont enlevées et revendues à de riches hommes, aux pouvoirs immenses en tant qu'esclaves sexuelles. Nous constatons alors que Tess est une toute jeune femme, mais qu'elle a un tempérament de feu, elle ne se laisse pas faire, jamais l'idée de s'en sortir ne lui échappera et c'est ainsi qu'elle sera, quelques soient les étapes de son histoire, toujours combattive et persévérante ! Des traits de caractères qui lui sauveront la vie à plusieurs reprises, mais qui lui causeront aussi beaucoup de soucis car la soumission des femmes est un des points essentiels pour survivre dans ce monde. Nous accompagnons alors une héroïne admirable, qui ne s'en laisse pas découdre. J'ai beaucoup apprécié suivre son personnage.

L'auteure nous plonge dans les méandres de l'esclavagisme humain, un sujet poignant qui offusque et dérange mais qui est bien réel. A travers l'histoire de Tess, nous côtoyons ce milieu et la suivons dans le cheminement entre son enlèvement et le moment où elle sera vendue. L'histoire démarre vite et fort, elle vous propulse dans ce monde, la réalité de ce type d'enlèvement, le danger que cela occasionne sont bien réels et nous rappellent que ce trafic existe réellement. La cruauté des hommes n'a plus aucune mesure de restriction, elle va vivre des heures sombres et humiliantes, sans que l'idée même qu'elle vit ses derniers moments ne la quittent. Mais le pire est encore à venir, quand elle se rend compte, qu'elle est prise au piège et que sa vie risque de durer avec de longs moments de solitude et de tristesse en perspective, sans compter sur les sévices qu'elle risque de subir.

C'est à travers le personnage masculin que l'auteure nous amène vers un autre aspect de ce trafic et c'est plutôt assez intéressant. Q. Mercer, qui est cet homme ? Un personnage dont nous nous faisons une idée au fil des pages. Ce domaine dans lequel il vit, entouré de domestiques plus que dévoués à lui, nous pousse à nous poser des questions sur sa personne. Il est assez fascinant, il est sombre, violent, menaçant, Tess en a peur mais elle est aussi très attirée par lui, des émotions tout en paradoxe. Nous imaginons bien les pensées qu'elle a, lorsqu'elle éprouve du désir face à ce que lui fait subir son bourreau, tant de sentiments contradictoires l'animent, la persécutant face à la culpabilité qu'elle éprouve lorsqu'elle pense à Brax. Ses besoins d'être dominée refont surface, et cela devient vraiment dérangeant pour elle quand elle éprouve du plaisir. L'auteure aborde alors un thème supplémentaire dans cette romance : celui du plaisir féminin. Ce plaisir qui peut se traduire par certaines pratiques, par la soumission ou bien la domination ou encore d'autres choses, mais souvent c'est un sujet tabou. Ici nous avions constaté qu'il l'était avec Brax, et il est dur de s'imaginer qu'elle puisse à un moment donné prendre plaisir à ce qu'elle subit. N'allons pas jusqu'à dire qu'elle consent à son enlèvement et tout le reste, non loin de là mais quand elle va vivre des moments intimes avec son ravisseur, elle va retrouver de cette adrénaline qu'elle cherchait dans son couple.

Un roman où à travers un acte ignoble, une réelle relation va naitre entre deux personnages. le récit est fascinant car nous sommes portés par le ressenti de Tess, qui vit tout cela avec beaucoup d'intensité. Face à elle, cet homme énigmatique et qui semble cacher bien des choses. Nous sommes alors omnibulés par l'histoire, par ce que vit Tess, la façon dont elle s'en sort, toujours plus forte. Mais il y a aussi les interrogations qui s'imposent sur Q. cet homme fascine, les aspects psychologiques de cette affaire, sa façon de réagir à la présence de Tess, tout se décortique et s'impose pour nous amener jusqu'à avoir les explications à tout ceci. Il est aussi intéressant de constater que l'arrivée de Tess ne plait pas à Q. C'est assez ambigu comme situation, elle lui a été offerte en échange de bons et loyaux services, qu'en est-il en réalité ? Et qui mène la danse derrière ces hommes qui se procurent des esclaves sexuelles ?

Au delà de ces deux personnages principaux, d'autres viennent servir le récit. Les domestiques ne sont pas en reste, ils ont leur propre histoire dont nous découvrons quelques brides lors de la lecture de ce tome. Ils sont loyaux et fidèles à leur maitre, et ce malgré l'activité de celui-ci, qu'il ne leur cache pas. C'est incompréhensible mais nous découvrons pourquoi au fil des pages, ajoutant ainsi une part intéressante au récit avec la particularité et la position de tous ces personnages. D'autres restent dans l'ombre mais occupe une place prépondérante aux décisions qui vont être prises, n'oublions pas que nous oeuvrons dans le monde perfide de l'esclavagisme humain où les hommes sont tous plus abjectes les uns que les autres.

Un premier tome très intéressant, la plume de l'auteure est à la hauteur d'une vraie Dark-Romance, elle en utilise tous les codes avec dextérité. Elle nous propose des personnages qui tiennent leurs positions tout du long, aucun acte n'est à côté, tout se tient et la scénarisation de son récit est fascinante. Là où on aurait pu constater quelques faiblesses, les personnages gardent le cap de leurs objectifs. Ce que j'apprécie aussi énormément avec ce premier tome, c'est que les suites dont Larmes brûlantes, traiteront encore de ces deux personnages. Leur histoire aurait pu être bouclée ainsi avec ce tome, mais l'auteure nous propose d'aller au delà, et là j'avoue que je suis bien curieuse de voir ce que cela va donner. Ce milieu reste passionnant, il est abjecte mais il existe et de voir des personnages y évoluer est passionnant.
Lien : http://www.livresavie.com/mo..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus