AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Symphonie


Symphonie
  05 octobre 2013
Ça ne vit pas longtemps un papillon, seulement vingt quatre heures parfois et celui-là va peut être mourir avant ce soir. Moi aussi je vais peut être mourir ce soir. Enfin mourir, tout dépend. Il me reste l'essentiel à trouver, le courage.

Vous l'aurez deviné, ce roman de Patrice Voolley traite sujet épineux, celui du suicide. Dans la Dame des brumes, l'auteur nous trace avec une extrême habilité le portrait d'un homme totalement anéanti depuis que sa maîtresse l'a quitté. Bien qu'étant marié à une femme qu'il aime et père de deux enfants, animé par un profond désespoir, le narrateur n'a plus qu'une seule idée : mettre fin à ses jours, incapable de concevoir la vie sans cette femme.
Alors il roule sans but, avalant des kilomètres de douleur, de désespoir, d'images de son amour dissolu. Sa folle course s'arrête dans un décor champêtre fait d'arbres verts et touffus, sur un lit d'herbes jaunes brûlées par la chaleur. C'est dans ce cadre idyllique qu'il va se servir de son revolver, bien déterminé à ne plus vivre dans le souvenir de son amour perdu..
Mais c'est sans compter sur l'intervention spontanée de personnages saugrenus, réels ou imaginaires venus lui saboter son suicide.
Si Patrice Woolley nous plonge au coeur d'un monde dans lequel nymphes et elfes se côtoient, il nous mène très judicieusement vers des réflexions sur l'amour, la vie et la mort.
La présence de chaque personnage fictif ou réel de ce roman ayant un rôle bien distinct, incite le lecteur à se questionner sur le sens profond de la vie, avec son lot de joies et de peines, d'utopies et désillusions. Les rapports entre hommes et femmes, les situations délicates que chaque couple peut un jour être amené à rencontrer y sont abordés avec finesse.

Malgré quelques longueurs sur la nature de la relation si fusionelle et si parfaite, ce roman n'en demeure pas moins un véritable hymne à la vie, dans toute sa splendeur, lorsque le voile de la brume s'estompe peu à peu, afin de renouer avec la vie, à moins d'une terrible fatalité...
Remarquable !

Le petit plus : l'originalité des chapitres écrits sous forme de mails.
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (9)voir plus