AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.5 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : Arménie
Né(e) à : Iğdır , le 9/01/1866
Mort(e) à : Marseille , le 20/03/1948
Biographie :

Avétis Aharonian est un écrivain, journaliste et homme politique arménien.

Il fait ses études primaires à l'école paroissiale de son village natal, avant d'étudier au séminaire Kevorkian d'Echmiadzin (aujourd'hui en République d'Arménie). Il termine en 1901 la faculté d'histoire et de philosophie de Lausanne, puis il se rend à l'Université de Paris suivre des cours de littérature à la Sorbonne. C'est à partir de 1903 qu'il collabore au mensuel Mourdj(«le marteau»), ainsi qu'aux journaux Haratch («en avant»), et Alik («l'onde») parmi d'autres. De 1907 à 1909, il occupe le poste de conseiller d'éducation à l'Ecole Nersissian de Tiflis. Arrêté par la police tsariste pendant les persécutions de Leizhin (1909) comme militant Dashnaktsakan, il fut libéré en 1911 et s’établit en Suisse.

Aharonian a commencé sa carrière littéraire en 1887. Il a notamment écrit : «Tableaux de la vie des Arméniens de Turquie au jours de ces dernières années» ( 1900), «La vallée des larmes» ( 1902), Silence» (1904) et «L'oiseau noir» (1910). C'est dans ces œuvres qu’il a cédé au symbolisme. Parmi les œuvres réalistes d'Aharonian. il faut noter «Ma prison» (1911), le recueil des nouvelles «Les Vaincus» (1912), «En Italie» (1903) et «Le village suisse» (1913) qui sont tous deux des notes de voyage, et enfin le roman «Mon livre » (Tome 1 et Tome 2, 1927-1931).

Aharonian, membre de la Délégation Nationale Arménienne au Deuxième Congrès de la Paix à La Haye, y a présenté des requêtes qui ont été repoussées. En 1917, il est élu Président du Conseil National Arménien. En 1919, il est élu membre du Parlement de la République Arménienne dont il sera ensuite Président. Il a dirigé les délégations de cette République dans les négociations de Constantinople (juin-novembre 1918) et à la Conférence de la Paix à Paris (1919-1920). Aharonian a signé le Traité de Sèvres (1920). Il a participé aux Conférences de Londres (1920) et de Lausanne (1922-1923).
Avétis Aharonian a su rester fidèle à cet idéal pour lequel il a combattu, en maintenant jusqu'au bout ses prises de position patriotiques. En février 1934, donnant un discours public à Marseille, Aharonian fut victime d’une attaque cérébrale qui le priva de la parole et de la possibilité d'écrire Il s'est éteint en exil à Marseille le 20 mars 1948.
+ Voir plus
Source : http://www.acam-france.org
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Ignifuge   18 octobre 2017
Le village suisse de Avétis Aharonian
Je passe par cette route, en observant également les arbres chargés de fruits dans les champs lointains. […] Certes, il n’y a pas de gardien qui les surveille : les fruits grossissent, mûrissent, les branches surchargées pendent sur la route, se balancent sur la tête des passants ou se frottent à leurs épaules, comme pour attirer l’attention, néanmoins, personne, personne ne lève une main pour cueillir ne serait-ce qu’un seul fruit, pour casser une petite branche, parce que c’est la propriété d’un autre, le produit de la sueur d’un autre qui est un objet de profond respect.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-50177

Dans quel pays se trouve le fleuve Mississippi?

au Canada
aux Etats-Unis d'Amérique
dans les deux

13 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : fleuve , mississippi , Géographie historique , villes américaines , littérature américaine , pièges , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur