AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de missmolko1


missmolko1   11 mars 2019
La cage dorée de Camilla Läckberg
Faye cligna des yeux, se redressa, fit pivoter le fauteuil pour revenir face au grand écran Apple et bougea la souris pour le rallumer. Elle se demanda ce que Jack avait fait du tapis à souris qu’elle lui avait offert à Noël, avec une photo de Julienne et elle. À la place il en avait un bleu, laid, avec le logo Nordea. Le cadeau annuel fait aux clients de la banque privée.
Elle connaissait son mot de passe. Julienne2010. Au moins, il n’avait pas Nordea en économiseur d’écran, mais toujours la photo de Julienne et elle prise à Marbella. Elles étaient à la frange des vagues, Faye tenait sa fille à bout de bras, levée vers le ciel. Elles riaient toutes les deux, mais le rire de Faye se sentait plus qu’il ne se voyait, étant couchée de dos, les cheveux dans l’eau. En revanche, les yeux bleu clair de Julienne regardaient vers l’appareil, droit dans l’objectif. Dans les yeux tout aussi bleus de Jack.
Faye se pencha plus près, laissant son regard glisser sur son corps bronzé luisant de sel et d’eau. Cela avait beau être juste quelques mois après son accouchement, elle était en meilleure forme qu’aujourd’hui.
Son ventre était plat. Ses bras minces. Ses cuisses fines et fermes. Aujourd’hui, presque trois ans plus tard, elle avait pris au moins dix kilos. Peut-être quinze. Voilà longtemps qu’elle n’avait pas osé se peser.
Elle arracha son regard de son corps à l’écran et ouvrit le moteur de recherche, cliqua sur l’historique et entra porn. Les liens s’affichèrent, classés par date. Elle pouvait facilement suivre les fantasmes sexuels de Jack, ces derniers mois. Comme un répertoire de ce qui l’excitait. Fantasmes pour les nuls.
Le 26 octobre, il avait visionné deux clips. Russian Teen Gets Slammed by Big Cock et Skinny Teen Brutally Hammered. On pouvait dire ce qu’on voulait de l’industrie du porno, mais au moins, les titres des films étaient concrets. Pas de périphrases. Aucune tentative d’enjoliver, de faire mousser, de mentir sur la marchandise et sur ce que désirait le client face à son écran. Un dialogue direct, une communication ouverte et franche.
Depuis qu’elle le connaissait, Jack avait toujours regardé du porno, et elle en regardait parfois elle aussi quand elle était seule. Elle méprisait ses amies qui prétendaient qu’il ne viendrait jamais à l’idée de leurs maris d’en mater. Comme déni, ça se posait là.
Autrefois, Jack n’avait jamais laissé sa consommation de porno empiéter sur leur vie sexuelle. Ça n’avait jamais été l’un ou l’autre. Mais désormais, il ne venait plus vers elle, alors qu’il continuait à
chercher à se satisfaire avec Skinny Teen Brutally Hammered.
La boule qu’elle avait au ventre ne faisait que grossir à mesure que défilaient les clips. Les filles y étaient jeunes, maigres et soumises. Jack avait toujours aimé les filles minces et jeunes. Lui, il n’avait pas changé, elle, oui. Et n’était-ce pas ainsi que la plupart des hommes voulaient leurs femmes ? À Östermalm, pas question de vieillir ou de prendre du poids. Du moins pour la gent féminine.
Commenter  J’apprécie          50





Ont apprécié cette citation (5)voir plus