AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de Lanto_Onirina


Lanto_Onirina   10 mars 2014
Nemesis de Ceinwynn
Un petit sourire sadique se dessine sur son visage lorsqu’il démarre la machine. La création du vortex se fait normalement et la machine disparaît. Aristide se retrouve alors dans une sorte de tunnel de lumière : le vortex temporel. Il a l’impression que le temps autour de lui s’est totalement arrêté. Il n’entend plus aucun son : ni ceux du tableau de bord, ni ceux de la chaudière. C’est un peu comme s’il était suspendu dans l’espace et que plus rien n’existait. Pourtant l’odeur de la combustion est bien présente, seul élément sensible qui l’empêche de se croire annihilé. Sa vue ne lui est d’aucun secours, la lumière du vortex est beaucoup trop aveuglante pour qu’il garde les yeux ouverts. L’expérience est bien différente de ce qu’il pensait. L’alchimiste imaginait son voyage comme celui d’un train roulant à toute vitesse où il verrait défiler des images. Il n’y en a aucune et l’impression de vitesse est nulle.
Commenter  J’apprécie          10





Ont apprécié cette citation (1)voir plus