AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Citation de Luniver


Luniver   11 juin 2014
Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ? de Denis Merklen
Le principal problème auquel doit faire face la bibliothèque au moment d'aller vers les classes populaires résulte du fait qu'elle désocialise, et ceci sur plusieurs plans. Premièrement, parce que la lecture exige l'isolement, la concentration. Quand on est à côté de quelqu'un qui lit, on sent qu'il est ailleurs, qu'il n'est pas avec nous. Deuxièmement, la lecture renvoie celui qui ne lit pas à son image d'exclu. Et du coup, celui qui lit peut se trouver renvoyé à son tour à l'extérieur du groupe de pairs. Troisièmement, la lecture casse les collectifs qui, dans les quartiers, se constituent massivement sur d'autres pratiques plus grégaires où le partage n'est pas différé, comme dans le cas de la lecture. Tandis que le livre socialise après une lente construction de références littéraires communes, le partage que rend possible la culture populaire à travers la chanson, le sport ou le cinéma, par exemple, donne lieu à un être ensemble immédiat. [...] Enfin, parce que, dans la conjoncture actuelle, la culture écrite véhiculée par l'école – et en ceci la bibliothèque et l'école sont du même côté – est l'une des voies principales par lesquelles certains réussissent à s'en sortir. C'est-à-dire à s'inscrire dans une dynamique de promotion sociale qui extrait certains du groupe d'appartenance. Ce sont ceux qui ont le plus de chances de quitter le quartier et souvent de s'éloigner de leur milieu et même de leur famille. [...] C'est pourquoi le lecteur en milieu populaire est sanctionné par le groupe qui naturellement se défend de ce qu'il perçoit comme une menace à sa cohésion.
Commenter  J’apprécie          160





Ont apprécié cette citation (12)voir plus