AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.75 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Francine Lachance est une écrivaine franco-québécoise, auteure de La Québécie, Grand Midi, Québec, Zurich, 1990 et 2001.

On peut trouver une interview de Francine Lachance dans le livre d'Anne Staquet, L'utopie ou les fictions subversives, Grand Midi, Québec, Zurich, 2002.


Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Francine Lachance   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
zebaron   12 mai 2021
La Québécie de Francine Lachance
Au départ, la situation ne différait pas beaucoup de celle d’aujourd’hui. Il y avait le Canada et les Québécois, insatisfaits de leur sort, quoique jouant assez bien le jeu de la vie américaine. Il y avait eu des velléités de séparation de la part des francophones. Mais, une fois la différence de leur langue vivement affirmée, ils ne savaient plus très bien ce qui pouvait encore les distinguer assez radicalement du reste de l’Amérique pour justifier la formation d’un pays séparé. La commodité, le bon sens, la paresse ou la simple inertie retenaient les Québécois dans le compromis canadien. L’intransigeance de leurs concitoyens anglophones face à leurs revendications modestes quant à la protection de leur langue, les poussait bien à la séparation. Mais cette libération serait restée sans grand effet s’il ne s’était passé de tout autres choses.
Commenter  J’apprécie          110
zebaron   12 mai 2021
La Québécie de Francine Lachance
Pour Anne, il faut raser le complexe et reconstruire autre chose, car les bâtiments de la période marchande sont non seulement dépourvus de beauté, mais anti-esthétiques, et donc à peu près irrécupérables.
Commenter  J’apprécie          80
paulotlet   15 octobre 2011
La Québécie de Francine Lachance
Nous acceptions mieux la mort. Et paradoxalement, mieux la maladie aussi, même si nous jugions plus facilement que certaines maladies étaient des raisons de quitter la vie. Je me souviens que, tout en appréciant la santé, nous ne la considérions pas comme une valeur suprême, pas plus que nous ne donnions au confort le premier rand de nos considérations. Il était admis que l'élan de la vie devait prédominer sur le souci méticuleux de la santé ou du confort
Commenter  J’apprécie          70
Jeannedut   03 septembre 2021
La Québécie de Francine Lachance
— Ce sont les Québéciens qui se sont fait écraser par ceux qui avaient enfilé des armures plus solides.

— Le croyez-vous ? Certains peut-être. Mais la Québécie continue à exister, et les Québéciens dan­sent invisibles sur les forts de leurs ennemis. Juste­ment parce que nous avons appris à jouer avec le hasard, c’est toujours notre jeu qui se joue mainte­nant. Mais c’est peut-être encore un peu difficile à saisir pour vous à présent. Vous me comprendrez quand vous aurez retrouvé tous les autels des Qué­béciens voués au Dieu Hasard, quand vous aurez appris à lui élever les vôtres. Pour l’instant venez plutôt voir ce que je viens d’inventer sur mon ordi­nateur.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

NOUS LES MENTEURS

Qui sont les trois autres menteurs après Cadence ?

Lucy, Jean et Mat.
Mirren, Johnny et Gat.
Emily, Oliver et John.

3 questions
100 lecteurs ont répondu
Thème : Nous les menteurs de E. LockhartCréer un quiz sur cet auteur