AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.17/5 (sur 3 notes)

Nationalité : Belgique
Biographie :

Journaliste à la RTBF, François Ryckmans est aujourd'hui chef de rédaction à l'information radio. Depuis 1991, il suit les événements d'Afrique centrale comme journaliste et envoyé spécial. Il a passé son enfance au Congo. Son père était agent de l'administration territoriale et son grand-père gouverneur du Congo et du Ruanda-Urundi.

Ajouter des informations
Bibliographie de Francois Ryckmans   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

TV5MONDE info


Citations et extraits (4) Ajouter une citation
En 1952, pour la première fois, un Noir a dansé avec une Mundele, une Blanche. C’était le mariage de la fille de mon patron, un soir à Port-Francqui, aujourd’hui Ilibo. J’ai eu le courage de demander à une dame européenne de danser avec moi. Et ça, on n’avait jamais vu à l’époque !
Commenter  J’apprécie          140
Mathieu Kuka , employé à l’époque, décrit - en souriant de son inconstance d’alors - c’est qu’était pour lui l’indépendance.

C’était, en quelque sorte, une libération. Les Belges vont nous lâcher la main et nous allons conduire nos affaires et notre pays à notre manière.
Pour moi, l’indépendance, a l’âge que j’avais, cela signifiait : je suis libre maintenant, je ne paierai plus d’impôts, je peux aller dans un magasin, je peux faire un bon, et je paierai le jour que je veux ! Je veux un poste de radio, je vous dit : « Bon, je n’ai pas l’argent maintenant, je paie à la fin du mois ou je paie dans trois mois.” Et vous êtes obligé de me donner ce poste de radio ! C’est à dire que je vis … á crédit !
Commenter  J’apprécie          110
La période coloniale est curieusement mieux assumée au Congo qu’en Belgique. Les Congolais la considèrent en général sereinement, en souhaitant parfois le “retour des Belges” : “ Il y avait les injures et l’injustice du système, mais le pays fonctionnait, et les gens mangeaient à leur faim”. Il est vrai que la suite n’a guère été heureuse…
Commenter  J’apprécie          110
La conception que nous avions du Blanc, au Congo, à l’époque, c’est que l’homme blanc, c’est le riche, et qu’il n’y a pas de Blancs pauvres ! On ne concevait pas qu’un Blanc puisse être pauvre comme les Congolais. On avait l’impression que tout Blanc est riche et qu’il a tout. Alors, quand on arrive en Belgique, voilà encore une impression forte, à l’époque, on voit que les Blancs, ce sont des hommes comme tout le monde. Il y a des riches, il y a des pauvres, il y a des travailleurs, il y a un peu de tout.
Le plus fort, c’était de voir que les Belges de Belgique condamnaient le comportement de discrimination qu’ils observaient chez les Belges du Congo. Là, c’était vraiment net, c’était catégorique !
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Francois Ryckmans (4)Voir plus

¤¤

{* *}