AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 8 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bastia , 1931
Biographie :

Marie-Jean Vinciguerra est né en 1931 à Bastia. Haut fonctionnaire et ancien inspecteur général de l'Éducation nationale, il a eu une carrière à la fois universitaire, diplomatique et politique.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (9) Ajouter une citation
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
 

 

À MON PÈRE





Que me reste- t-il hors l'exil ?

Ton image brûle au soleil.

Comment réduire au silence

L'inlassable rumeur du rivage

Retrouver les paroles

Comptées comme des cartouches ?

Au détour du sentier

Ta brusquerie

Dans l'ardeur du velours mouillé

Ta tendresse

Œillet du roc.

Sur tous les chemins de mon enfance

J'épie tes pas d'éternité.

Par un automne infini

Ta vie se prolonge à ma blessure

Ton sourire de chasseur

Efface le temps sans merci.

Sur la colline

Ton image

Icône

Et contre la vague

Pour te résumer

L'épitaphe sans limite du poème.



p.11

Commenter  J’apprécie          30
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
Exils

CHASSEUR ENTRE COLLINES ET SAVANE





III



Brusque envol de pigeons verts

J’ai brûlé toutes mes cartouches

Dans la savane

Soleil timon

À l’aventure des nuages.

Que ne suis-je de cette terre ?

Cette nuit je ne boirai pas aux étoiles.
Commenter  J’apprécie          30
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
À Holderlin

 

 

Traque des signes

À la limite du possible

Frôlant l'abîme

Tu débusques de l'Obscur

La lumière

De ton pas de marcheur vers l'éternité

Tu t'approches

Et voici indéchiffrablement déchiffrée

La sérénité bleue



p.4

Commenter  J’apprécie          10
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
Exils

CHASSEUR ENTRE COLLINES ET SAVANE





I



Collines d’arbouses

Jusqu’à la mer

Nids d’abeilles

Exsudant

Le soleil paon

Alléluia !

Seins et ventre

Coteaux tièdes

Sous le grésil des oliviers.

Commenter  J’apprécie          10
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
Exils

CHASSEUR ENTRE COLLINES ET SAVANE





II



Calebasse du dolo*

Devant la case

Fermente le mil.

Précédée du chevreau

Seins flétris

La porteuse de canari.



p.49



*Bière de mil.
Commenter  J’apprécie          10
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
 

 

Cailloux et galets

Scellant les secrets antédiluviens

Fougère

Fraîches vertèbres de mes langues

Mystérieuses larmes

Délivrez

Les paroles enfouies !



p.5
Commenter  J’apprécie          10
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
Exils

CHASSEUR ENTRE COLLINES ET SAVANE





III



Gorge asséchée

Pas à pas

Sur les traces du poème

Étranger chasseur

Descellant le silence

Âpre dans le chaud.

Commenter  J’apprécie          10
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
 

 

Le vaisseau de l'île

Craquant de cigales

Sous pavillon de l'Ange

Appareille pour l'autre rive



p.8
Commenter  J’apprécie          10
coco4649   05 décembre 2017
Une Larme Bouleverse la Nuit de Marie-Jean Vinciguerra
 

 

À la rambarde de l'horizon

L'Ange secoue ses ailes

Prêt à l'envol



p.7
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Marie-Jean Vinciguerra (5)Voir plus


Quiz Voir plus

Poèmes mieux connus du siècle passé 2

En ce temps-là j'étais en mon adolescence / J'avais à peine seize ans et je ne me souvenais déjà plus / de mon enfance / J'étais à 16.000 lieues du lieu de ma naissance / J'étais à Moscou dans la ville des mille et trois clochers / et des sept gares / Et je n'avais pas assez des sept gares et des mille et trois tours / Car mon adolescence était si ardente et si folle / Que mon cœur tour à tour brûlait comme le temple / d’Éphèse ou comme la Place Rouge de Moscou / Quand le soleil se couche. / .................................... - Dis, Blaise, sommes-nous bien loin de Montmartre ?

Paul Valéry
Paul Fort
Blaise Cendrars
Charles Péguy
Pierre Mac Orlan
Jean Tardieu
Matéi Visniec

7 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie française , poésie en prose , poésie contemporaine , poésie française contemporaine , poésie roumaineCréer un quiz sur cet auteur