AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de Lusit8no


Lusit8no   30 janvier 2015
Le sabre de vie : Les enseignements secrets de la maison du Shôgun de Munenori Yagyu
Ne penser qu'à gagner est une maladie. Ne penser qu'à faire usage de l'art martial est une maladie. Ne penser qu'à montrer le résultat de votre entraînement est une maladie, comme peut l'être le fait de ne penser qu'à porter une attaque ou attendre d'être attaqué. Etre obsédé par l'obligation de se débarrasser de ces maladies est une maladie en soi. Tout ce qui reste en permanence dans l'esprit doit être considéré comme une maladie. Comme ces différentes maladies sont toutes présentes dans l'esprit, vous devez mettre de l'ordre dans votre esprit et les chasser.
"Faire usage de la pensée pour atteindre la non-pensée; recourir à l'attachement pour renoncer à l'attachement."
Le cœur de tout ceci réside dans le fait que penser à chasser la maladie est en soi une pensée. La pensée de débarrasser l'esprit de la maladie n'est autre que "faire usage de la pensée". C'est une maladie que d'être obnubilé par une pensée.
Penser à chasser la maladie est une pensée. Cependant, il vous est possible de vous débarrasser d'une pensée en recourant à une autre pensée. Lorsque vous pouvez laissez filer les pensées, vous devenez vide de toute pensée. De cette manière, faire usage de la pensée devient la non-pensée. Si vous parvenez à vous débarrasser de la maladie liée aux pensées qui vous obsèdent en faisant usage de la pensée, bientôt la pensée qui a été chassé et la pensée qui a permis de chasser l'autre disparaîtront d'elles-mêmes. C'est ce qui se passe lorsque l'on utilise une cale en bois pour extraire une autre cale en bois. Si vous enfoncez une cale à l'endroit où une autre cale est figée, la première sautera dès qu'elle deviendra lâche. Lorsque la première cale est extraite, la cale qui a servi à la faire sauter cède à son tour.
Si vous souhaitez vous débarrasser de la maladie, la pensée qui vous permettra de chasser la maladie ne restera pas, c'est ce qui consiste à "faire usage de la pensée pour atteindre la non-pensée". La pensée de chasser la maladie peut en fait n'être que l'attachement à cette maladie, mais c'est cet attachement même qui permettra de chasser la maladie et qui lui-même ne durera pas. C'est ce qui consiste à "recourir à l'attachement pour renoncer à l'attachement".
Commenter  J’apprécie          90





Ont apprécié cette citation (4)voir plus