AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Citation de gabrielleviszs


gabrielleviszs   29 décembre 2018
Ville condamnée de Nicolas Villeneuve
Il se souvenait du voyage, de la panne d’essence. Le vieil homme bizarre de la station qui leur avait proposé de dormir sur place. De la jeune femme qui s’était pointée et du sale coup que lui avait fait Henri. L’ambiance avait été bizarre et ils s’étaient réveillés en sursaut après ce bruit. Comme celui du tonnerre qui avait résonné.
Il avait les mains posées sur le visage. Les images brouillées lui revenaient peu à peu en tête. Ses efforts étaient payants et il s’en sentait rassuré. Tout n’était peut-être pas perdu. Sauf que...
Les relents de mémoire apparaissaient puis se brouillaient comme de la vapeur d’eau. Mais il devait s’accrocher. Le seul moyen de ne pas perdre pied, de comprendre la situation, et peut-être, de sortir d’ici. Les vagues de chaleur que soufflait le ventilateur ne l’aidaient pas, et il pensa un instant à essayer de l’arrêter. Mais il n’osait pas bouger. Il devait se calmer, ne pas perdre une once de concentration pour tirer ça au clair.
Commenter  J’apprécie          00