AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.42 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 31/05/1946
Biographie :

Ecrivain français, Patrick Kurtkowiak est né à Saint-Malo. Il a participé dans sa jeunesse au mouvement hippie, parcourant les "Chemins de Katmandou", avant de devenir Professeur/Coopérant pendant 40 ans. Itinérant (Afrique, Océan Indien, Guyane) ou sédentaire à Paris, il vit actuellement entre Bordeaux et les Landes et continue à voyager.
Il a été également auteur interprète de chansons ( rock français) durant 15 ans.
Publications :
- Musique : Enregistré et diffusé par Radio Alsace en 1973 ( studio et public) - Disque publié en 1979 en Afrique (Côte d'Ivoire et Cameroun).
- Recueil de Nouvelles, "A la vie, à l'Amour" publié en 2010.

6 livres en autoédition sur le site LIBRINOVA:
- SEXY SIXTIES, MON DOUX CHAOS (Récit sur les Années Soixante) publié en 2016
- DANGER, VERGLAS ( Recueil de Nouvelles "Noires") publié en 2016
- ASSIMILE.FR ( Journal Présidentielle 2017 ) publié en 2017.
- MA PUTAIN ARGENTINE (Peut-on aimer une prostituée?) publié en 2017.
- LES FEMMES DE ZYGMUND (Parcours chaotiques, gugusses déboussolés et catins déjantées) publié en 2018.
- SECOUER PUIS VERSER (Recueil de Nouvelles sur les aventures d'hier et d'aujourd'hui) publié en 2020.




+ Voir plus
Source : http://www.editions-elzevir.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Patrick Kurtkowiak   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Chrichrilecture   17 août 2017
Assimilé.fr de Patrick Kurtkowiak
En Douce France, cela ne va guère mieux. La Présidentielle prend des allures inédites, du jamais vu disent les commentateurs. Vise le jeu de quilles, sur la droite, où F. Cul Béni, se trouve piégé, tel un débutant. Aurait-il croqué la pomme, copiant des concurrents dont il fustigeait la morale, il y a peu encore ? Et qui lui en veut pour balancer, ainsi, ses méfaits aux médias ?



Monsieur « Lave Plus Blanc » fait grise mine, il n’a pas le slip très propre ; plombé, touché dans sa superbe, il prend des airs outrés, son avenir parait bien incertain : il y a tromperie sur la marchandise, l’ami ! Quant à Cheftaine Blonde, ses magouilles font tâche mais le peuple s’en moque, elle ne gruge que l’Europe ; des broutilles aux yeux de ses partisans : sucer n’est pas tromper ! Chambardement, dites - vous ? Faites vos jeux, rien ne va plus.



Au cœur de la Pingouin Society, c’est une autre histoire où l’idéologie triomphe. On ne se refait pas et pourquoi changer une équipe qui perd ? Gauche des valeurs ou du réel, blablabla, chacun cherche sa posture ou comment ne pas insulter l’avenir pour les plus engagés. Rhétorique, choc des « idées », olé bonnes gens, que vive le Verbe Roi ! L’heure de vérité approche cependant, lesquels seront les cocus de l’Histoire ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Chrichrilecture   17 août 2017
Assimilé.fr de Patrick Kurtkowiak
Elles n’ont pas une position facile, Myriam me conte l’enfermement de son île où les commémorations de l’esclavage ne sont que prétextes à refuser le présent. Et que dire de Nadja, cheveux au vent, libre, affrontant la haine des bigots de son quartier. Mes moqueries sur la Gauche les font tiquer, la violence de l’extrême droite les touche davantage, alors que mon statut de médecin m’en protège. Bienvenu, par ailleurs, ce statut, les filles l’apprécient sans se montrer viles : j’ai de l’argent, offre les bistrots chics mais notre relation reste saine. Deux bonnes copines jusqu’au soir où nous sautons le pas …
Commenter  J’apprécie          80
marylinestan   18 janvier 2018
Ma Putain argentine de Patrick Kurtkowiak
- Peut-on aimer une prostituée ?

- Vas savoir, mauvais garçon, Dieu reconnaîtra les siens.
Commenter  J’apprécie          90
Chrichrilecture   17 août 2017
Assimilé.fr de Patrick Kurtkowiak
Notre approche est simple : à lui la Compassion et je me réserve, moi, l’Exotisme. Du travail bien fait, réglé comme du papier musique où chacun joue de la flûte dont il est héritier. A notre décharge, nous n’avons rien choisi, pas plus sa cécité que mon teint citron, la vie nous les a imposés, nous nous en servons. Et ça marche. Que dis - je, ça court, ça galope ! Ainsi va la drague où le handicap, supposé ou réel, devient atout. Chaud devant, les filles, l’Aveugle et le Bridé sont en ville ! Roulez des fesses, catins, que nos pognes avides y traînent . . .
Commenter  J’apprécie          70
marylinestan   26 mars 2020
secouez puis versez de Patrick Kurtkowiak
Josette, un moment…Mais non, il lui aurait fallu renoncer au camping-car pour une maison avec piscine dans laquelle il ferait des longueurs, la femme le voulait. Il sentait d’ici l’odeur du chlore dans ses narines, percevait le brouhaha des invités, le week-end…Une maison avec piscine plutôt qu’un camping-car et son vélo, non, mais ! Et puis Josette avait un frère qui tapait vite l’incruste, on l’invitait prendre un verre et il amenait sa brosse à dents…
Commenter  J’apprécie          70
marylinestan   26 mars 2020
secouez puis versez de Patrick Kurtkowiak
Je veux bien t’épouser, mais ce sera pour la vie, menaçait-elle dès le début de leur liaison. Madame ne se privait pourtant pas de conter fleurette aux messieurs bien mis, sans toutefois passer à l’acte : flirter n’est pas tromper, prétendait-elle. Il n’en savait rien au final mais lui-même avait mis le doigt dans le pot de miel, se prenant la bite dans le tapis avant qu’elle n’apprenne ses liaisons hors union.
Commenter  J’apprécie          70
marylinestan   26 mars 2020
secouez puis versez de Patrick Kurtkowiak
Il mordait à l’hameçon, le garçon, et Rachel se sentit rassurée. Ils formeraient désormais un vrai couple, professionnels du « métier » autant que dans l’intimité et c’est ensemble qu’ils chevaucheraient Dame Notoriété. Elle se persuada que Carl était le gonze qu’il lui fallait, peut-être pas l’homme de sa vie, cela n’existait pas, mais celui qui l’accompagnerait dans son ascension vers les sommets.
Commenter  J’apprécie          70
marylinestan   18 janvier 2018
Ma Putain argentine de Patrick Kurtkowiak
Mon romantisme exacerbé lui donne pourtant le tournis, il ne m'attendait pas dans ce virage. N'en suis-je pas, moi même surpris ? Car je sais que je retournerai boire l'eau d'une source si fraîche, j'y plongerai, m'y baignerai, quitte à me noyer. J'ai trop côtoyé l'ennui pour ne pas le quitter, définitivement.
Commenter  J’apprécie          70
marylinestan   18 janvier 2018
Ma Putain argentine de Patrick Kurtkowiak
Et qu'on me vire ces cancers, ces médecins en blouse blanche, les ennuis de santé...

Que l'on ferme les bars pour solitaires, tristes à pleurer...

Je me tais soudain, j'ai craché mon venin, il gît à mes pieds et je n'ajoute plus rien.
Commenter  J’apprécie          70
patrickkurtkowiak   05 décembre 2018
Les femmes de Zygmund de Patrick Kurtkowiak
Parcours chaotiques, gugusses déboussolés, catins délurées.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox