AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 72 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boron (Territoire de Belfort) , le fin du XIIe siè
Mort(e) le : début du XIIIe
Biographie :

Robert de Boron ou Robert de Borron est un clerc ou un chevalier de Franche-Comté. C’est un écrivain français du XIIe siècle, auteur d’un roman en vers sur le Graal.

Travaillant pour Gautier de Montbéliard, un croisé qui mourut en Terre sainte (1212), Robert de Boron a pu découvrir la littérature byzantine et syriaque.

Ce clerc mettra un tel savoir, acquis peut-être à Chypre, au service d'une grande entreprise de synthèse poétique : il s'agit de rattacher les légendes celtiques, avec le mythe du Graal, aux origines du christianisme dans une sorte d'allégorie chrétienne de la Rédemption.

C'est en vers que Robert de Boron a dû composer sa trilogie : le Joseph d'Arimathie ou Roman de l'estoire dou Graal, Merlin et Perceval. Seuls le premier de ces trois textes et le début du deuxième nous ont été conservés dans un manuscrit, mais une ou plusieurs versions en prose (Merlin en prose, Perceval de Modène et Didot-Perceval) nous transmettent le contenu de l'œuvre.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Nano   19 juillet 2012
Le Roman de Merlin de Robert De Boron
- Je t'apporte un enfant, je te prie de l'élever avec plus de tendresse et de soins que le tien ; si tu le fais, tu en retireras, toi et tes héritiers, un profit que tu ne peux pas imaginer.

- Est-ce, dit Antor, l'enfant que le roi m'a demandé de faire allaiter par ma femme, en sevrant mon propre fils pour lui ?

- Oui, c'est lui ; tous les gens de bien te le demandent, et moi aussi. Dis-toi bien que ma prière vaut celle d'un puissant seigneur.

Antor prend l'enfant qui n'est qu'un tout petit bébé et demande s'il est baptisé.

- Non, répond le vieillard, mais il doit l'être tout de suite.

- Quel nom voulez-vous qu'il porte ? demande Antor à l'homme qui le lui a posé dans les bras.

- Si tu veux me faire plaisir, tu le nommeras Arthur. Tu ne tarderas pas à savoir quelle source de bien cet enfant sera pour toi : très vite, vous ne saurez dire, ta femme et toi, lequel de lui ou de votre fils vous aimerez le plus.
Commenter  J’apprécie          60
LydiaB   28 octobre 2010
Merlin : Roman du XIIIe siècle de Robert De Boron
Le diable – ainsi le rapporte l'histoire – entra dans une violente colère lorsque Notre-Seigneur descendit aux enfers et libéra Adam et Ève et tous ceux qu'Il avait décidé de sauver. Lorsque les démons apprirent cette stupéfiante nouvelle, ils se réunirent et dirent entre eux:



- Quel est donc cet homme qui nous a vaincus, qui a anéanti toutes nos défenses et mis à nu tous nos secrets, et qui fait en tous points sa volonté? Nous n'avions jamais imaginé qu'un homme né d'une femme pût échapper à notre emprise. Or celui-ci est tel que nous n'avons aucun pouvoir sur lui et qu'il nous torture et nous écrase de toute sa force. Comment peut-il être né d'une femme, n'avoir nulle part aux péchés de ce monde et nous résister ainsi?



- Seigneurs, dit alors l'un des démons, nous avons été perdus par ce qui, selon nous, devait nous être le plus favorable. Souvenez-vous donc de ce que disaient les prophètes, qui annonçaient que le fils de Dieu viendrait sur la terre pour sauver les pécheurs issus d'Adam et d'Ève. Nous, nous nous sommes emparés de ceux qui proclamaient que cet homme qui viendrait sur la terre les délivrerait des peines de l'enfer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
chartel   28 février 2011
Merlin : Roman du XIIIe siècle de Robert De Boron
-Seigneurs, dit l’homme qui se tenait devant le roi, qui ne se connaît pas soi-même peut-il connaître autrui ?

-Nous ne prétendons pas, font-ils, le connaître intimement, mais nous saurons bien à quoi il ressemble, si nous le voyons.

-On ne connaît pas bien un homme, réplique l’inconnu, si l’on sait seulement à quoi il ressemble.

Commenter  J’apprécie          43
Heleniah   24 avril 2013
Merlin : Roman du XIIIe siècle de Robert De Boron
Uterpendragon épousa Igerne et le roi Loth d'Orcanie épousa la fille de la duchesse. Les noces du roi et d'Igerne eurent lieu trente jours après qu'il eut couché avec elle dans sa chambre. De la fille qu'il avait donnée en mariage au roi Loth naquirent Mordret, monseigneur Gauvain, Garehet et Gaheriet. Le roi Neutres de Garlot épousa l'autre fille bâtarde nommée Morgane et à l'instigation de ses parents le roi la fit instruire dans un couvent; elle y fit de tels progrès qu'elle apprit les sept art et acquit d'exceptionnels talents en un art appelé astronomie et le pratiqua toute sa vie; elle fut experte en physique et cette somme de connaissances lui valut le surnom de Morgane la fée.
Commenter  J’apprécie          10
ThomasSpoketcompagnie   06 février 2020
Merlin : Roman du XIIIe siècle de Robert De Boron
A l'époque où Uter tint cette cour, il n'était pas marié ; plein de sa passion pour Igerne, il ne savait que faire. Quand la cour se sépara, il demanda à ses barons de se retrouver là même avec leurs femmes, comme cette fois-ci. Ils le lui promirent tous et les choses en restèrent là.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Histoire de France de -52 av jc au XVI siècle

De quel peuple Vercingétorix est-il devenu le chef en -53 av jc ?

Chef des Gaulois
Chef des Arvernes
Chef des Helvetes
Chef des Burgondes

12 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire de france , antiquité , moyen-âgeCréer un quiz sur cet auteur