AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.75 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Smyrne , 130
Mort(e) à : Lyon , 202
Biographie :

Irénée de Lyon ou saint Irénée (en grec ancien Εἰρηναῖος Σμυρναῖος / Eirênaĩos « pacifique » Smyrnaĩos « de Smyrne »), est le deuxième Évêque de Lyon au IIe siècle entre 177 et 202. Il est un des Pères de l'Église. Il est le premier occidental à réaliser une œuvre de théologien systématique. Il rédige ses œuvres afin de présenter la doctrine catholique contre les thèses gnostiques

De culture et de langue Grecque, Irénée est né à Smyrne en Asie Mineure vers 130. Il témoigne avoir connu saint Polycarpe, qui lui-même avait connu l'apôtre Jean.
Arrivé en Gaule vers 157, il s'associa aux travaux de Pothin, premier évêque de Lyon. Quand Pothin périt victime d’une persécution de Marc Aurèle, en 177, Irénée fut choisi pour le remplacer.
Son épiscopat est marqué par une forte expansion missionnaire : un grand nombre de diocèses furent fondés par des missionnaires envoyés par Irénée. C'est le cas de Besançon et Valence qui doivent à l'évêque de Lyon leurs premiers pasteurs.
Soucieux de l'unité de l'Église, il met en valeur son nom d'homme de paix (Εἰρηναῖος). C'est ainsi qu'il intervient auprès du pape lors de la querelle autour de la date de Pâques. Dans une partie de l'Asie, on célèbre Pâques le 14 Nisan, comme les juifs. Ailleurs, Pâques est fêtée le dimanche suivant. Après plusieurs tentative de résolution au cours du IIe siècle, le pape Victor Ier veut mettre un terme à cette dispute. Vers 190, il se décide à excommunier les asiates. Par son intervention, Irénée (qui fête lui-même Pâques le dimanche) lui enjoint de laisser chaque Église libre dans les matières qui ne portent pas sur la Foi. Le conflit ouvert est ainsi évité. Les Églises orientales prendront progressivement et pacifiquement l'usage majoritaire.
Il dresse la liste de succession des papes à Rome2
Il meurt à Lyon en 202 après la publication d'un édit de persécution par Septime Sévère. D'après les témoignages tardifs de Jérôme au Ve siècle et de Grégoire de Tours au VIe siècle, il serait mort martyr à cette occasion. Ses reliques sont conservées dans l'église Saint-Irénée auprès d'autres martyrs de Lyon depuis le Ve siècle malgré le sac de l'église par les protestants du baron des Adrets en 1562.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Saint Irénée de Lyon   (18)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
enkidu_   26 décembre 2014
Contre les hérésies de Saint Irénée de Lyon
Ceux qu'on appelle Ébionites admettent que le monde a été fait par le vrai Dieu, mais, pour ce qui concerne le Seigneur, ils professent les mêmes opinions que Cérinthe et Carpocrate. Ils n'utilisent que l'Évangile selon Matthieu, rejettent l'apôtre Paul qu'ils accusent d'apostasie à l'égard de la Loi. Ils s'appliquent à commenter les prophéties avec une minutie excessive. Ils pratiquent la circoncision et persévèrent dans les coutumes légales et dans les pratiques juives, au point d'aller jusqu'à adorer Jérusalem, comme étant la maison de Dieu. (livre I, partie 3, 1)
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Maximes misogynes

. « Baisemain: il faut ….. » (Léo Campion)

y aller doucement
un commencement à tout
un but dans la vie

8 questions
68 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur