AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Les éditions Globophile


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
PhilippeCastellain
  30 décembre 2017
La chasse au Snark, suivi de Jabberwocky de Lewis Carroll
Petit conte absurde et plein de gaité

N’ayant pas plus de raison que n’en a

L’homme à la cloche de sans cesse l’agiter

Ou le boucher d’affuter son coutelas.



Un sage professeur de mathématiques

Qui n’aimait fréquenter que les enfants

Et inventait des mondes fantastiques

L’écrivit un beau jour en chantonnant.



Ces Snarks si mystérieux, que sont-ils

Où donc se cache leur lointaine île

Lecteur trop curieux, tu ne le sauras



Qu’en cherchant dans ton imagination

Mais prend garde dans ton exploration

Ou jamais, jamais l’on ne te reverra !
Commenter  J’apprécie          280
colimasson
  21 juillet 2015
La chasse au Snark, suivi de Jabberwocky de Lewis Carroll
C’est qui le Snark ? Un grand méchant au nom qui fait pas peur, qu’on cherche et qu’on ne trouve pas, qui n’existe sans doute même pas, qui condamne des vies de matelots, des mecs qui attendent pour le voir sortir de l’eau.





Homère peut bien s’en foutre, l’épopée du Snark est trop modeste pour lui faire l’ombre. Mais qui découvre la chasse au Snark oublie les épopées sérieuses. On danserait presque sur le bateau, et Homère jouerait du xylophone. Carroll triomphe à sa manière, dans l’oubli et l’insouciance du chant et nananère.

Commenter  J’apprécie          151
coquecigrue
  11 août 2011
La chasse au Snark, suivi de Jabberwocky de Lewis Carroll
Absurde et réjouissante que cette Chasse au Snark, à commencer par l'avant-propos de l'auteur ; bien plus profonde qu'il n'y paraît, fantastique mais guère gratuite, et certainement pas pour les enfants qui auront du mal à en saisir les finesses.

Je l'ai lue dans une excellente traduction polonaise. Je ne sais si la française est à la hauteur ;) mais si vous maîtrisez suffisamment l'anglais pour traquer le néologisme plus vrai que nature et démêler le vrai du faux, ne vous privez surtout pas de la version originale.
Commenter  J’apprécie          40