AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Filatures


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Filatures


Dernières critiques
ThecosmicSam
  07 août 2020
Jeux de dames de André Buffard
Si j’ai, globalement, passé un bon moment en la compagnie de Me David Lucas, protagoniste (j’imagine légèrement autobiographique) principal de « Jeux de dames », j’avoue tout de même ressortir un peu mitigée de ma lecture.



Commençons par les aspects positifs, le principal étant bien sûr le réalisme de l’histoire. Avec ce roman, le lecteur ne plonge, pour une fois, pas du côté des enquêteurs chargés de l’affaire, mais du côté de l’avocat de la défense aux stades préliminaires au procès pénal (la garde à vue et la phase de l’instruction judiciaire). C’est rare qu’un ouvrage nous présente ce point de vue et, ne faisant pas de pénal, j’ai aimé en apprendre davantage sur la façon de traiter un dossier à ces étapes essentielles de la procédure. André Buffard met en lumière les relations particulières que les avocats entretiennent avec leurs clients, ainsi que la vie au sein d’un cabinet. Il répond, en outre, à des questions que nombre de personnes se posent concernant les avocats assurant la défense de personnes considérées, selon l’opinion publique, comme des « monstres ».



Le roman traite de deux affaires sur lesquelles Me Lucas travaille en parallèle et, cette fois, les deux le touchent au plus près. Il est donc plus difficile pour lui de garder ce fameux recul dont il se targue avoir concernant ses clients disons « habituels ».



En effet, c’est son assistante juridique, celle avec laquelle il travaille depuis de nombreuses années et sans laquelle la vie du cabinet s’arrêterait, qui est accusée d’avoir joué un rôle actif dans le meurtre de son mari afin de percevoir l’assurance vie contractée en sa faveur. Au fur et à mesure on comprend que ce dossier présente de nombreuses ramifications et impacte bien plus de personnes que l’on aurait pu initialement penser. La réouverture de l’enquête s’avérera même dangereuse pour l’ensemble des personnes entendues.



La seconde affaire concerne, quant à elle, la mort d’un ami perdu de vue de Me Lucas, un agent sportif bien connu dans le milieu du football professionnel.



Tandis que j’ai assez rapidement été prise par le déroulé de l’enquête concernant la première affaire, j’ai trouvé celle de l’agent sportif de trop. Cette dernière n’apporte pas grand chose à l’histoire et est traitée assez rapidement au regard de l’autre enquête. Je n’ai pas bien compris ce choix de s’intéresser à ces deux affaires alors que plus de détails auraient peut-être pu être apportés en se focalisant sur une seule.



Par ailleurs j’ai été un peu dérangée par les personnages féminins de ce roman qui sont essentiellement décrits par leurs caractéristiques physiques. Me Lucas (et sans doute André Buffard) aime les femmes fatales on a compris, mais leurs seuls attraits semblent finalement se réduire à leur plastique de rêve et leurs petites réparties équivoques… On découvre un personnage un peu macho, qui ne se livre pas sur ses sentiments (et qui, à certains moments de l’histoire, ne semble même ne pas en avoir du tout) pour les personnes qu’il côtoie pourtant quotidiennement. J’ai eu du mal avec cette image de « vieux de la vieille » tombeur de ces dames et grand avocat aux honoraires « pharaoniques » (selon les termes empruntés à André Buffard).



Pour le reste, le rythme est fluide et l’intrigue, quoique parfois un peu tirée par les cheveux, prenante.



En bref : un roman agréable à lire et intéressant pour découvrir le point de vue d’un avocat sur la réalité du métier, son évolution et, plus généralement, le monde judiciaire. Pas un coup de cœur non plus, j’avais peut-être trop d’attentes sur ce livre…
Lien : https://thecosmicsam.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jpguery
  02 juin 2020
Jeux de dames de André Buffard
David Lucas, un brillant avocat pénaliste de Lyon voit son équipe décimée, d’abord par la garde à vue de Dolores, son assistante, soupçonnée de complicité d’assassinat de son mari bien des années plus tôt. Ensuite, sa propre collaboratrice avocate du cabinet est elle aussi placée en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur la mort par empoisonnement de la jeune femme qui avait avoué le meurtre du mari de Dolorès et qui purgeait sa peine de prison. Pour corser le tout, un agent de joueurs de foot proche de David est assassiné dans un hôtel au moment où il allait révéler les pratiques mafieuses du foot professionnel (dopage, match truqués, transferts litigieux). Enquêtant sur les trois affaires à la fois, L’avocat n’a plus une minute à lui…

L’intrigue policière tient la route et les rebondissements de l’enquête maintiennent le suspense. Mais c’est bien la fonction même du personnage principal qui retient l’attention du lecteur plongé au cœur du métier d’avocat. Bien entendu, l’auteur, Maître Buffard, avocat d’assises et défendeur de plusieurs causes pour le moins compliquées (Carlos, Romand, les membres d’Action Directe) sait de quoi il parle. Outre les aspects techniques des relations d’un avocat avec la police et la justice (instruction, garde à vue, etc.), il évoque son ressenti personnel sur les difficultés du métier, sur son évolution au fil des ans et sur les dérives des clients. Le tout est bien servi par une plume alerte et un sens du rythme indéniable. Bref, ce roman de procédure policière et judiciaire mérite l’attention de l'amateur du genre.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20