AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Riveneuve éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
SteffieSweetBooks
  29 septembre 2022
La route des illuminations perdues de Yves Ouahnon
Ce roman est un roman initiatique, qui nous propose de suivre un groupe d'amis de mai 68, moment de leur rencontre, aux années 2020.

En mai 68 ils sont plein d'idéaux, ils veulent changer le monde, faire le bien, se libérer

En 2020 beaucoup de choses ont changé pour eux.



On suit à travers ce récit leur évolution, grâce aux souvenirs de Christian, qui se replonge dans sa jeunesse et dans le voyage qui a changé sa vie et celle de ses amis.



Sur fond de géopolitique, on fait la rencontre de nombreux personnages intéressants, curieux, drôles, colorés.



Malgré la jolie promesse de ce roman j'avoue l'avoir trouvé long, très long. Je ne m'attendais pas à autant de politique et de géopolitique et c'est ce qui, je pense, m'a posé problème.

Le récit de vie des personnages se noie dans beaucoup d'informations politiques, et j'ai eu du mal à le terminer.



C'est cependant un récit intéressant qui m'a appris beaucoup de choses. Pour autant je n'ai pas apprécié ma lecture comme il se doit. Est-ce parce que je manque de culture géopolitique sur les sujets concernés ? Parce que je ne m'attendais pas à ce type de récit aussi "poussé" niveau politique ? Sûrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
maya_lectures
  24 septembre 2022
Jours tranquilles à Alger de Mélanie Matarese
Préfacé par Kamel Daoud, « Jours tranquilles à Alger » est un recueil de chroniques écrites par Mélanie Matarese et @adlenemeddi dans la collection "Jours tranquilles à ", dirigée par Gilles Kraemer, publiée aux @editions.riveneuve en 2016.

Les deux journalistes ont essayé de dessiner une Algérie ère Bouteflika à travers des articles et chroniques qui se croisent qui s'entremêlent sur le plan thématique (social-politique-culturel-économique) les articles signés par Mélanie Matarese ont plus une portée socio-économique par conte les articles du corsaire Adlène Meddi, sont plus sociopolitiques, deux visions, deux lectures, mais aussi deux écritures deux styles qui forment cette fameuse zone grise que Kamel Daoud a subtilement défini dans sa préface.

J'ai eu une petite larme d'émotion à la lecture d'un article assez spécial où notre pirate national alias Adlène Meddi, rend hommage à son père, ce père à l'image de ces milliers et même millions d'Algériens qui n'ont pas baissé les bras pendant la pire et sombre période qu'avait connu l'Algérie, un hommage bouleversant à ce père au grand cœur, ce résistant du quotidien, main tendue à ses gens, ses amis et même aux inconnus dont le besoin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacquesLarcher
  21 septembre 2022
T. a disparu de Thuân
Je suis déçu d’avoir acheté ce livre et les 3 autres de la même auteure. Ce n’est pas de la littérature, mais des histoires racontées peut être de manière originale, mais totalement dépourvues d’intérêt, tant sociologique que psychologique. Les personnages sont insignifiants et n’offrent aucune description digne d’intérêt, sinon celle de conforter la toute-puissance culturelle de l’Occident colonial sur cette ancienne colonie indochinoise. Je n’ai plus qu’à revendre ces 3 bouquins sur le même réseau de mes achats.
Commenter  J’apprécie          00