AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Institut de France


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Jolap
  26 juin 2018
Le musée Jacquemart-André de Institut de France
. L’histoire de cet hôtel particulier construit par Edouard André semble commencer aux alentours des années 1870 situé 158 bd Haussmann dans le 8ème arrondissement de Paris.



Pour être certain de ne louper aucune pièce d’exception Edouard André né en 1833 , dont les moyens financiers sont très importants, rachète la gazette des Beaux-Arts en 1872.



En 1881 il épouse une jeune femme peintre, Nélie Jacquemart. Elle adhère pleinement au projet de son mari et s’investit avec talent d’une mission essentielle : décorer chaque espace afin que toutes les œuvres d’art soient mis en valeur. A la mort d’Edouard André son épouse poursuit seule le travail qu’ils ont commencé ensemble. N’ayant pas d’enfants, elle lègue l’hôtel et ses collections à l’Institut de France à charge pour lui d’en faire un musée et de l’ouvrir au public.



Particulièrement bien entretenu, ce lieu est une merveille architecturale.

J’ai aimé cet endroit et il m’est difficile de classer mes préférences.

Je citerai le jardin d’hiver baigné de lumière, de végétation où l’escalier à double révolution impose son équilibre et sa majesté, la salle florentine rassemblant des chefs d’œuvre de cette région riche de ses talents, et la salle vénitienne rassemblant des peintures du XVe.



Ce livre inventorie avec précision chaque pièce, chaque décor. Une passion qui a nourri la vie de ses propriétaires. L’âme d’un lieu qui s’appuie sur l’œuvre de deux personnes aussi motivées est forcément présente. L’atmosphère se dégage lors de la visite mais le livre fixe ses moments uniques où la culture des propriétaires, leur savoir-faire, leur imagination sont consignés de la plus belle façon.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4720
fanfanouche24
  13 avril 2014
L'Abbé Leblond (1738-1809) : Second fondateur de la Bibliothèque Mazarine de Patrick Latour
Beau livre publié à l'occasion du bicentenaire de la mort de l'abbé Gaspard Michel, dit Leblond (1738-1809) pour accompagner l'exposition présentée à la Bibliothèque Mazarine, du 19 novembre 2009 au 26 février 2010:- "Trente livres exceptionnels acquis par l'abbé Leblond"-



Le directeur de l'époque, Christian Peligry, exprimait très précisément tous les bénéfices des actions menées par l'abbé Leblond, dans une période historique très difficile: "Les belles contributions de Ségolène Chambon, de Patrick Latour, d'Isabelle de Conihout, de Dominique Varry, de Céline Lèbre, de Mireille Pastoureau, de Christophe Vellet..... projettent une vive lumière sur la carrière et l'activité de l'abbé Leblond; elles montrent notamment le rôle joué par ce dernier au sein des différents comités révolutionnaires où il siégea dès 1790, puis à la tête de la Bibliothèque Mazarine (ou plutôt des Quatre-Nations), après l'éviction-peu élégante- de son prédécesseur, en avril 1791. Il contribua d'une manière décisive, en compagnie de Mercier de Saint-Léger, Ameilhon, dom Germain Poirier et autres membres de la "dernière phalange" des bibliothécaires d'Ancien Régime à limiter les dégâts, à sauver tout ce qui pouvait l'être, à organiser le travail sur le terrain, à reconstruire le maillage des bibliothèques, à transmettre dans des conditions particulièrement difficiles un héritage de plusieurs millions de livres qui sont aujourd'hui l'honneur des grands établissements parisiens comme des bibliothèques municipales classées" (préface p. 8-9)



Dans la seconde partie de l'ouvrage, description détaillée des 30 pièces exceptionnelles, acquises par l'abbé Leblond, accompagnée d'illustrations en couleurs.



Parmi les différents chapitres, trois parties passionnantes: "L'Abbé Leblond architecte involontaire de la Bibliothèque de l'Institut" par Mireille Pastoureau,

"La dernière phalange: comment les bibliothécaires des temps anciens formèrent ceux des temps nouveaux" par Dominique Varry,"La Dispersion de la Bibliothèque de l'abbé Leblond, octobre 1810" par Isabelle de Conihout, etc.



Une publication captivante pour tous les passionnés de l'Histoire des Bibliothèques, de la conservation et du patrimoine, sans oublier l'histoire d'une bibliothèque exceptionnelle par son architecture, et ses fonds uniques. La bibliothèque Mazarine, première bibliothèque publique, créée par le Cardinal Mazarin. Très belle bibliothèque, libre d'accès, où chacun peut accéder sans avoir de justificatif de recherche...systématique, comme on pourrait le penser !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110