AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions du Mercredi


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
JulieVasa
  18 juillet 2018
Le club suisse de Rachel Hausfater
J’ai commencé par sourire, jaune… et heureusement, sincèrement à la fin ! Pourquoi jaune ?

En deux mots, l’histoire : Max rentre d’un séjour en Suisse et ne supportant pas l’effervescence de la cour de récréation, décide de fonder un club suisse où calme, sérénité et bienveillance sont de rigueur. Tous les poncifs y passent : la diction lente, le calme et la neutralité, sans oublier le coucou et le chocolat Mais l’auteur a-t-elle seulement passé cinq minutes dans une cour de récréation helvète ??? Pour avoir testé les deux à travers l’expérience de mes enfants, les différences ne sont pas si énormes, mise à part peut-être que dénoncer ses petits copains quand ils font des bêtises est plutôt de rigueur « de l’autre côté des montagnes » : question de culture sans doute… mais fort heureusement, la chute de l’histoire donne tout son sens à ce court roman.



Elisée - 10 ans - l’a lu : ce qu’elle en a pensé :

« C’est l’histoire d’un garçon qui s’appelle Max et qui revient de ses vacances en Suisse. En arrivant en France, Max en a marre de sa récré (en gros pour lui, la récré de son école, c’est nul). Du coup, il va fonder un club suisse, avec plein de règles à respecter : ne pas se battre (bon, ça, c’est un peu évident) ; parler lentement en articulant (un peu bizarre en Suisse : on ne parle pas lentement) ; manger du chocolat ou du gruyère pour le goûter ».

« J’ai aimé ce livre déjà parce que sa couverture est belle et aussi parce que j’aime les règles, par exemple la règle n° 3, « Manger du chocolat ou du gruyère pour le goûter (ça c’est typiquement suisse !). Il est trop rapide à lire mais il est quand même très bien ! ».

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Claraz68
  21 juin 2018
Le saut de l'ange de Rachel Hausfater
Reçu lors de la Masse critique de Babelio de Mai, cela faisait longtemps que je n'avais plus eu de livre jeunesse entre les mains. J'avais un peu peur que le sujet de la ségrégation juive lors de la Seconde Guerre Mondiale soit "mal" traité s'il fallait l'adoucir pour la jeunesse.



Mais Rachel Hausfater a réussi à la fois, à ne pas rentrer dans du morbide ni à édulcorer les faits de cet événement tragique tout en nous relatant l'histoire (même si romancée) d'un personnage réel; tout ça adapté à un jeune public. Et c'est, il faut le dire, un sacré travail. Je crois que ce sont les principales qualités de l'ouvrage.



De plus, j'ai apprécié les différences entre les deux parties du récit, à savoir la Hongrie et Israël, où l'on voit Hannah confrontée à ses idéaux, à ses choix. Dans l'un, pressée de s'enfuir, dans l'autre suppliant pour revenir.



Un des seuls bémols sur lequel je trouve à redire, mais qui est cependant bien présent (je ne sais pas si cela est dû à ses écrits ou bien à une idée de l'auteur), c'est que même si Hannah est une jeune fille d'un bon milieu, pourquoi a-t-elle constamment le besoin d'être naïve, révoltée et d'agir sans réfléchir même après l'adolescence. Disons que ce comportement d'Hannah était tolérable jusqu'à ses 20 ans mais pour ce qui est de la 2ème partie, cela m'a particulièrement agacée, n'a-t-elle point appris et grandi durant ces années d'existence difficiles ?

Après je ne peux pas dire si cela est le fait de l'auteur ou du personnage lui-même, étant assez inculte sur la vie d'Hannah Sennesh .



Cela reste, néanmoins, un très bon ouvrage pour la jeunesse et leur permet d'appréhender, selon moi, la ségrégation juive sans horreurs ni candeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilypuce19
  13 juin 2018
Le saut de l'ange de Rachel Hausfater
J'ai gagné ce livre grâce à la dernière opération masse critique de Babelio et les en remercie vivement. Grâce à eux et à des opérations telles que celle ci, nous sortons un peu de notre zone de confort et découvrons des livres vers lesquels nous ne serions pas forcément allés de nous même.

Moi qui n'aie jamais aimé lire de livre sur la guerre, il se trouve que c'est déjà le 4ème que je dévore en peu de temps. Mais il s'agit là d'un style nouveau pour moi car c'est un roman jeunesse: destiné aux adolescents à partir de 13 ans. Donc ici aucun détail scabreux ou traumatisant, c'est déjà un bon point. Vous pouvez laisser vos enfants le lire sans aucun soucis.

Nous découvrons donc l'histoire d'Hannah, jeune fille juive et hongroise, de sa naissance jusqu'à la guerre. Son enfance est tout ce qu'il y a de plus classique: heureuse et équilibrée, elle profite de la vie avec ses parents et son frère Georges. Jusqu'au jour où son père décède alors qu'elle est encore une toute jeune fille, 6 ans c'est jeune pour perdre son père, son repère.

Elle va essayer de se construire après ça, mais plus rien ne sera comme avant. Elle veut que son père soit fier d'elle de là haut, elle veut accomplir de grandes choses.

Mais la guerre s'en mêle, et elle qui aspirait à devenir quelqu'un de reconnu se retrouve "bloquée" par tout ce qui est interdit au peuple juif. Qu'à cela ne tienne, Hannah a de la ressource et quitte le pays à la recherche d'un idéal. Mais la guerre empire et les siens sont peut-être en danger, il faut qu'elle rentre dans l'armée et revienne en Hongrie pour essayer de faire fuir l'ennemi.

Rachel Haustafer a écrit ce livre de telle façon que tout du long, nous avons l'impression d'être dans la tête d'Hannah. Ce sont ses pensées, ses paroles qui raisonnent. Le fait que les phrases soient excessivement courtes y contribuent grandement. Cela donne un rythme intéressant à l'histoire.

Hannah est une jeune femme assez solitaire, les gens ne s'attachent pas facilement à elle, et c'est exactement ce que nous, lecteurs, ressentons: cette force de caractère et en même temps ce quelque chose qui fait que personne n'arrive à créer de lien avec elle.

Cela me paraît important de souligner qu'il s'agit là d'une biographie. Certes romancée car certains passages n'ont jamais pu être connu, mais basée sur le journal intime et les poèmes d'Hannah Senesh.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00