AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures



    Eric75 le 08 août 2012
    Ce mois-ci, c'est l'un des romans que j'ai proposé qui a remporté la majorité des suffrages ! Il s'agit de Les Chutes de Joyce Carol Oates :



    Comment participer au club
    Pour participer à ce club de lecture, il suffit de vous rendre ici-même et de participer aux nombreux échanges qui auront cours dès aujourd'hui à propos du roman Les Chutes de Joyce Carol Oates. Vous pouvez ajouter des critiques du roman, commenter celles des autres membres, discuter de ses thèmes, débattre de son accueil ou simplement donner votre avis sur le livre !
    Même si vous avez déjà lu ce livre il y a un moment, n'hésitez pas à partager votre avis ici-même et mettre en lien vers votre critique !

    Voici le résumé du livre :
    Au matin de sa nuit de noces, Ariah Littrell découvre que son époux s'est jeté dans les chutes du Niagara. Durant sept jours et sept nuits, elle erre au bord du gouffre, à la recherche de son destin brisé. Celle que l'on surnomme désormais " la Veuve blanche des chutes" attire pourtant l'attention d'un brillant avocat. Une passion aussi improbable qu'absolue les entraîne, mais la malédiction rôde...

    Bonne lecture à tous !
    myrtille81 le 10 août 2012
    Je le commence ce soir et je viens vous en donner rapidement des nouvelles :-D
    myrtille81 le 14 août 2012
    Premières impressions de lecture (histoire d'animer un peu ce fil :lol: )
    J'ai lu une bonne centaine de pages. J'ai plaisir à retrouver l'écriture de J.C.Oates, une écriture au scalpel qui décrit les personnages et leur psychologie de façon très fouillée. J'ai beaucoup de ressentis.
    Mon problème est que je reste froide face à ces personnages, j'ai parfois du mal à y croire, en tout cas j'ai du mal à avoir une once de sympathie pour eux. Et du coup je reste un peu en dehors de l'histoire.
    Voilou, bientôt la suite !
    Eric75 le 14 août 2012
    Merci pour ton témoignage myrtille81,
    Pour ma part, c'est le premier Oates que je lis, et ayant d'autres lectures en cours, je traîne un peu sur celle-ci (malgré un "fait divers" des plus surprenants, au lancement du récit, sur lequel j'espère avoir quelques éclaircissements plus tard). Mais petit à petit, l'intérêt va aller grandissant, je pense !
    NAIA34 le 15 août 2012
    Bonjour,

    Nouvelle venue. J'achète le livre cette semaine et vous donne mes impressions prochainement.

    Laure
    myrtille81 le 15 août 2012
    Bienvenue :-D
    Eric75 le 16 août 2012
    Accrochez-vous, l'histoire ne décolle vraiment qu'à partir de la page 233 (sur 552, dans la version poche), lorsque commence l'affaire dite de "Love Canal". Avant, il est vrai que l'on n'éprouve pas grand chose pour les personnages du roman et leurs motivations...
    myrtille81 le 16 août 2012
    Tout à fait d'accord. J'ai d'ailleurs été un peu étonnée au début comme s'il n'y avait pas d'unité dans le roman, mais petit à petit je commence à comprendre, du moins je crois, où l'auteur veut en venir...
    MllePeregrine le 17 août 2012
    bonjour!
    Je suis allée l'acheter ce matin, j'ai envie de participer!
    Y a-t-il une date limite en revanche? (Juste histoire que je termine celui que je lis en ce moment :-D )

    A bientôt, donc!
    myrtille81 le 17 août 2012
    Bienvenue !
    Non, pas de date limite...
    Lagagne le 17 août 2012
    allez je me lance! mais je préviens : j'ai du mal à aller au bout d'un livre qui ne m'accroche pas (cf Sur la route du précédent club)
    spleen le 18 août 2012
    voilà, j'ai reçu le livre hier et je profiterai demain d'un interminable trajet en train pour m'y mettre mais les premières impressions lues ici ne sont que moyennement encourageantes !!!
    de toute façon cela faisait partie des livres que j'avais envie de lire.
    myrtille81 le 18 août 2012
    spleen : mais les premières impressions lues ici ne sont que moyennement encourageantes !!!


    Pas décourageantes non plus j'espère. Pour ma part je trouve que ce roman peut-être un peu déstabilisant, mais il a su se laisser apprivoiser ! En tout cas c'est du grand roman... surtout par la qualité des descriptions et par la profondeur et la subtilité des personnages.
    Bonne lecture !
    spleen le 18 août 2012
    j 'ai lu assez récemment Nous étions les Mulvaney de cet auteur, c'était une première incursion heureuse dans l'univers de cet écrivain: bien que l'histoire soit dure, j'avais apprécié le style donc j'espère retrouver la même atmosphère !
    myrtille81 le 18 août 2012
    J'ai lu"Nous étions les Mulvaney" il y a plusieurs années, et je garde des souvenirs forts de ce roman. Et je pense qu'il en sera de même poue "Les Chutes".
    Bonne lecture !
    Lagagne le 19 août 2012
    Une grosse centaine de pages lues pour ma part, et je suis totalement happée par l'écriture. Bon signe!
    Eric75 le 19 août 2012
    Lagagne : Une grosse centaine de pages lues pour ma part, et je suis totalement happée par l'écriture. Bon signe!



    Attention tout de même au "point de non retour" dont il est plusieurs fois question dans le livre !
    Lagagne le 19 août 2012
    Eric75019 :
    Lagagne : Une grosse centaine de pages lues pour ma part, et je suis totalement happée par l'écriture. Bon signe!



    Attention tout de même au "point de non retour" dont il est plusieurs fois question dans le livre !



    merci, je ferais attention. i'll be back ;-)
    myrtille81 le 20 août 2012
    Et voici ma critique :
    Les Chutes, ce sont les Chutes du Niagara. Quand on navigue sur le Niagara, en amont de chutes, il y a ce qu'on appelle le "point de non-retour". Et ce sont ces Chutes et leur point de non-retour qui vont porter toute la symbolique de ce roman.
    Ces Chutes qui attirent les touristes, mais surtout exercent une fascination, une attraction telle qu'elles poussent certaines personnes à s'y jeter. D'ailleurs des légendes circulent à leur sujet parmi la population.
    Les Chutes, c'est aussi toute une région ravagée par l'industrie chimique et la pollution qu'elle génère.

    Et c'est aux Chutes du Niagara qu'Ariah et son époux passent leur voyage de Noce. Ariah sera veuve dès le lendemain de son mariage et sera surnomée "la veuve blanche des chutes". Et, même si elle retrouve vite le bonheur auprès de Dirk Birnaby, Ariah se sentira toujours maudite.
    A travers le personnage d'Ariah, de ses époux, de ses enfants, Joyce Carol Oates nous invite une fois encore à une introspection fouillée de l'âme humaine. Et une fois encore elle y excelle. Et même si j'ai eu du mal au début à croire aux personnages qui me paraissaient improbables et pour qui je n'arrivais pas à avoir la moindre empathie, j'ai assez vite été emportée. J'ai trouvé ce roman envoûtant et un brin déstabilisant (comme le sont les Chutes). Joyce Carol Oates décrit ses personnages et leur psychologie de façon très fouillée grâce à une écriture "au scalpel".
    Je suis toujours étonnée de voir à quel point JC Oates peut comprendre et analyser l'âme humaine dans tous ses tourments et est capable de nous le faire ressentir de façon très viscérale.
    Eric75 le 20 août 2012
    Très bonne critique myrtille, je suis totalement d'accord avec ton avis ! :)





Pour participer à la conversation, connectez-vous
Être notifié des messages de cette conversation