AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Aemilia_Magistra


Aemilia_Magistra
  22 novembre 2020
François Alquier n'aime pas lire les biographies. Alors pourquoi en écrire une lui-même ? D'autant que, concernant Balavoine, une dizaine d'auteurs s'y sont essayés avant lui ! Il explique en avant-propos avoir voulu « casser les codes habituels ».
La quatrième de couverture promet « plus de 50 témoignages inédits » et en effet, ce sont bien eux qui constituent la matière principale du livre. François Alquier, coiffé de sa double casquette de fan & journaliste spécialisé dans la culture, intervient largement pour présenter ou commenter les différents propos recueillis et les circonstances dans lesquelles il les a collectés. Ses remarques émaillées d'humour font habilement dialoguer les témoignages entre eux.
[...]
le vrai point fort du livre est la part importante consacrée à la musique. François Alquier donne très amplement la parole aux musiciens de Balavoine qui, de leur oeil professionnel et passionné, nous parlent de l'enregistrement des albums ou des expériences de scène. Ils racontent comment Balavoine composait et arrangeait ses chansons, et le soin qu'il prenait à choisir les instruments et les instrumentistes, les ingénieurs du son, les studios. Détail qui n'en est pas un : Balavoine est avant tout présenté comme un musicien de groupe. Cette obsession traverse sa vie (et le livre). Impossible de concevoir la musique autrement qu'au sein d'un groupe, et impossible de concevoir un groupe autrement qu'en créant des liens amicaux sincères. Les témoignages sont unanimes, et soulignent la particularité de Balavoine à l'époque : il est le seul à donner la liberté à ses musiciens de proposer leurs arrangements, à les y inciter même.
[...]
La lecture de cette biographie a provoqué chez moi quelque chose d'inattendu (et enthousiasmant) : depuis que je l'ai lue, je n'entends plus les chansons de Balavoine de la même façon. Littéralement. Ou plutôt, je me mets à entendre des choses que je n'avais jamais entendues.
[...]
Moi qui étais obnubilée par la voix de Balavoine, j'ai maintenant l'impression de le redécouvrir à travers ses arrangements. Ce livre aura accompli l'incroyable exploit d'affûter mon oreille, et je dois avouer que je trouve ça assez dingue.
(Chronique complète à lire mon le blog fortyfiveweeks.wordpress.com) ;)
Lien : https://fortyfiveweeks.wordp..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus