AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de isabelleisapure


isabelleisapure
  27 juin 2018
Voilà un roman noir comme je les aime, une ambiance opaque, plombée par une chaleur qui transforme la ville en fournaise, des personnages plus ou moins cabossés par un passé obscur, une écriture percutante.
Mais je m'emballe !
D'abord voici deux mots de l'histoire ou plutôt des histoires qui s'enchâssent dans le récit :
Tout commence par un échange d'appartements entre deux frères. Guy va occuper le logement de Johan tandis que celui-ci part en excursion en montagne.
Aussitôt arrivé, Guy est intrigué par la configuration des lieux avec un vague malaise voire même une impression de déjà-vu.

Quelque part dans la même ville, Camille vit avec son père et Zahra sa belle- mère.
La jeune fille peine à faire le deuil de sa mère et tente de se construire avec ses interrogations et les non-dits qui entourent sa mort. Elle a des souvenirs très flous des disputes violentes entre ses parents.

Il y a aussi la vieille Maïa qui a élevé Guy et Johan et cherche désespérément un enfant disparu pendant la guerre, faisant appel à un détective privé véreux aidé par une énigmatique vieille dame.

Evidemment, toutes ces histoires vont s'entrecroiser et le puzzle finira par s'assembler. On ne perd pas le fil, on bascule d'une histoire vers une autre, on est entrainé et finalement sidéré par une fin ouverte qui laisse libre cours à l'imagination du lecteur, à moins que Claude Amoz n'envisage une suite.

Une atmosphère à la Simenon pour un roman que j'aurais très bien vu mis en scène par le grand Claude Chabrol.

Je remercie Lecteurs.com et les Editions Rivages/Noir qui m'ont permis de faire cette découverte dans le cadres des "Explorateurs du polar".
Commenter  J’apprécie          460



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (45)voir plus