AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de bgbg


bgbg
  07 février 2013
Little Big Bang, le titre évoque l'origine du monde, et il pourrait s'agir d'une allégorie, en rapport avec un rapprochement entre des peuples qui ne se comprennent pas, avec une concorde à rechercher entre Israël et la Palestine : l'olivier symbole de paix qui pousse dans la tête du père du narrateur, est au centre de la crise qui secoue une famille, elle-même tiraillée entre un grand-père paternel scientifique et une grand-mère maternelle rescapée de l'Allemagne nazie, entre la foi en la raison et au hasard, et la croyance à la possibilité que se produisent des miracles, entre un père obèse (ou enrobé), victime de régimes excentriques et une grand-mère sioniste à l'excès et raciste.
Le ton est léger, le propos semble anodin, mais cette fable dévoile une observation affûtée de la société israélienne, avec sa description amusée de personnalités types, et surtout montre que l'écoute de l'autre, de l'étranger, du Palestinien peut être source de sagesse et d'enrichissement.
La fin laisse un petit goût d'amertume : l'olivier plantée en terre et indéracinable, est-ce la paix, solution inéluctable dans ce Proche-Orient belliqueux, ou bien le colon israélien que rien ne pourra déloger du terrain occupé ? J'ose croire en la première hypothèse.
Un joli conte, en marge de la grande littérature.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus