AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Merowig


Merowig
  30 juillet 2018
Sans être une lecture transcendante, c'est une lecture plaisante.

Le roman est très centré autour des deux personnages principaux : Seyonne, l'esclave et Aleksander, le prince. Rien de véritablement épique dans cette histoire qui est plutôt intimiste et qui parvient à ne pas nous infliger les terribles longueurs propres aux introspections ou au descriptions.

La relation entre les deux personnages centraux est habilement croqué, si bien qu'on finit par se demander s'il n'y aura pas, au bout d'un moment, une relation homosexuelle qu'eux-mêmes ignorent. Leur complicité est forte et très bien rendue, rude et fraternelle à la fois. C'est la force de ce roman.

Quant au worldbuiling, il est relativement classique mais fonctionne bien. Un goût de trop peu tout de même mais, après tout, il ne s'agit que du premier tome.

L'intrigue n'est pas alambiquée et assez simple mais, là aussi, elle fonctionne.

Quant à la plume, le terme "efficacité" la qualifie le mieux. Pas de fioritures et de la fluidité.

Le premier tome peut se lire seul, sans le besoin de se jeter sur le deuxième même si, bien sur, quelques portes restent ouvertes et demandent à être fermées dans les prochains volumes.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox