AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sharon


Sharon
  13 juin 2017
Lire les aventures de Mercy Thompson est pour moi un divertissement. Elle est une de mes héroïnes de littérature de l'imaginaire préférée, tout simplement parce qu'elle est tout à fait capable de se débrouiller seule, sans attendre que quelqu'un la tire d'un mauvais pas ou lui cuisine des brownies. Oui, Mercy est une jeune femme polyvalente, aussi à l'aise dans son garage que dans une cuisine. Elle est heureuse avec Adam, le chef de la meute, et l'auteur, pour nous prouver leur bonheur, ne ressent pas le besoin de nous faire partager pendant des centaines de pages leurs ébats amoureux (oui, c'est une spéciale dédicace à Anita Blake).
Tout va bien ou presque, tout est presque calme – mais si les choses l'étaient, il n'y aurait pas de tome 9. Mercy est appelée en urgence parce qu'un troll fait des siennes – elle a déjà eu bien des créatures à affronter, mais un troll, c'est de l'inédit. Et je ne parle même pas du choc visuel induit par la laideur de la bestiole, proportionnelle à sa nuisance. La meute est de la partie, bien entendu, ainsi qu'un nouveau venu (voir le tome précédent) qui brûlait d'envie d'en découdre.
L'enjeu de cette bataille ? le véritable, entendons-nous. Un enfant. Pas n'importe quel enfant, non , un enfant enlevé par les faes (voir toutes les légendes à ce sujet) et qui a réussi à s'échapper vivant du monde féérique. Un enfant que ce monde veut récupérer, bien entendu, et que les faes à la surface n'ont pas vraiment envie de voir vivre très longtemps. A qui a-t-il demandé protection ? Et qui se chargera de le protéger ? Mercy, et Adam avec elle, Adam qui va mettre quelques points sur les i, et quelques barres sur les t, non que Mercy ne soit capable de se débrouiller seule voir plus haut), mais parce qu'Adam en assez de voir certains membres de la meute se permettre de contester Mercy. Là aussi, ça va chauffer – et les pompiers connaîtront bientôt par coeur l'adresse de la meute.
Certains personnages que j'aimais bien sont un peu en retrait dans ce tome – ils n'ont pas disparu pour autant. Ce sont les faes qui tiennent le haut du pavé, et les conséquences de décisions prises dans les tomes précédents. Prises et presque regrettées pour certains qui n'avaient pas pensé à toutes les répercussions possibles. Même si les faes sont des créatures très anciennes – et ce n'est pas le mentor de Mercy qui dira le contraire – l'entente ne règne pas entre eux, si ce n'est pour convoiter plus de pouvoir et assouvir ses instincts. les dégâts ? On verra plus tard, il y aura bien quelqu'un pour balayer, nettoyer, voire laisser en l'état, ce n'est pas bien grave.
Si certains sont en retrait (et toujours fidèles au poste pour Mercy), un autre couple pour le moins atypique fait son apparition. le reverrons-nous ? Pourquoi pas ! il est toujours amusant, même pour elle, de découvrir Mercy en conseiller conjugal
Un tome qui plaira aux fans et poursuit les lignes narratives de la série.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (2)voir plus