AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Millencolin


Millencolin
  05 mars 2018
Quelle vision d'horreur de notre avenir, que celle imaginée ici par Serge Brussolo !
Attention à tous les lecteurs claustrophobes, ne venez pas mettre les pieds (les yeux plus exactement) dans ce monde clos en forme de cube géant, vous n'en ressortirez pas indemnes... Déjà que, sans souffrir à la base de cette phobie, je n'ai eu qu'une seule hâte, après avoir terminé la lecture de ce roman court, c'est de sortir le plus vite possible pour admirer le ciel, sentir le vent dans mes cheveux, entendre le bruit des oiseaux et respirer un grand bol d'air frais.

Nous suivons les traces d'un simple éboueur (récupérateur de restes de robots hors services), qui rêvait d'une vie meilleure, mais que le système a promis à un bien piètre avenir. Il s'est pourtant rapidement fait une raison, puisque dans ce monde très peu de choix nous appartiennent au final, et que c'est pour le bien de tous, étant donné que ce fonctionnement a été mis en place pour nous garantir la survie. C'est limite s'il ne faudrait pas se montrer reconnaissant!
Mais alors que la vie de notre héros s'annonce morne et sans réel bonheur ni joie, il fait une rencontre qui marquera le tout début de la chute de ce château de cartes de fer.

Je vous laisse le plaisir de découvrir le cheminement et le dénouement, mais j'ai franchement passé un bon moment.
Je l'ai lu en une journée. C'est efficace. L'auteur pose des questions intéressantes sur la folie des hommes, leur destin et leur destinée. Visuellement cela aurait pu mériter davantage de détails et de descriptions, mais je pense que Brussolo avait à coeur de pondre un petit roman d'aventure et de réflexion efficace et sans temps morts. Et c'est justement là, paradoxalement, que je trouve le principal reproche à faire à cet auteur. En construisant un univers pareil, aux dimensions à ce point indéfinies, et aux possibilités absolument gigantesques, on regrette que l'histoire s'arrête là. Il y a une réelle fin je vous rassure, mais l'ouverture (ou plutôt les ouvertures) a engendré chez moi cette frustration qu'il n'y ait jamais eu une suite écrite et publiée depuis lors.

Commenter  J’apprécie          3713



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (37)voir plus