AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de libertadforever


libertadforever
  21 septembre 2020
Difficile de noter ce livre. Comme dans une séance de yoga, j'y ai vécu des moments ardus d'incompréhension, de colère comme si ma prof me demandait de faire des positions acrobatiques et que mon égo voulait y arriver mais avait de la peine à gérer les limites de mes capacités corporelles.

A propos d'égo justement... ma tablette a compté environ 1500 « je » dans ce livre autocentré. Les « j' » ont été épargnés...

Je ne comprends pas bien non plus les personnes qui veulent à tout prix nous partager des images traumatisantes comme l'opération ratée de cet enfant... je lui aurais été gré de garder ceci pour lui et ses méandres intellectuels.

Cet auteur était dans un coin de ma tête depuis longtemps, comme quelqu'un qui rêve d'aller en Inde et de rencontrer des sadhus et quand il en voit il est tellement déçu de découvrir ceux qui en font un business près des temples.

Encore une chose que je ne suis pas sûre d'avoir bien comprise : pourquoi la description d'une rencontre fortuite entre le narrateur et une femme s'étale en long, en large et en travers de manière envoûtante et sensuelle, alors que lorsque qu'il imagine la même à propos de deux hommes se résume à « s'enfiler comme des bienheureux » ?

Bref, je ressors de cette séance sans les effets escomptés.

PS : après avoir dormi une nuit dessus (!) je modifie ma critique et viens avouer tout de même que pour sa défense, du livre, pas de l'auteur (!), je l'ai lu d'une traite. Et c'est aussi ça qui m'agace, comment un livre que je ne peux pas reposer avant d'avoir terminé, comment des phrases aussi belles côtoient d'autres tellement pathétiques, comment la déchéance humaine peut-elle faire face aux moments suspendus de bonheur ? Probablement est-ce cela le yin et yang.

Assurément je pratique les asanas régulièrement, même après une séance où le (auto) jugement l'a emporté sur l'acceptation.

J'apprends tous les jours. Et j'aime qu'il en soit ainsi.

:)
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus