AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Archessia


Archessia
  05 mai 2012
Pour continuer dans sa lancée, la Collection R nous présente à nouveau un titre original, sortant de l'horizon de ce que nous propose généralement la littérature pour jeunes adultes, et possédant ce petit quelque chose qui en fait un livre unique et extrêmement agréable à lire.
Cette fois-ci, c'est un livre d'Heroïc Fantasy à la sauce YA ! Un sacré mélange.

Elisa est une princesse, et elle est en plein préparatifs de son mariage avec le souverain d'un Royaume voisin.
Ça fait rêver, non ?
Non. Pas pour elle. Elle est très grosse et ne rentre pas dans sa robe de mariage, elle transpire à cause du stress, s'attend déjà à recevoir des quolibets variés dans sa nouvelle demeure, a peur de partir loin de sa famille et n'a qu'une envie, se réfugier dans un coin pour pleurer et manger une réconfortante pâtisserie.
Le fait qu'elle soit l'élue du Destin et qu'elle possède une pierre incrustée dans son nombril lui rappelant qu'elle a une destinée hors du commun ne suffit pas à la réconforter, ni à la faire se sentir mieux dans sa peau.
Mais elle a beau déprimer, les évènements doivent quand même s'enchaîner, et elle est poussée devant l'autel.
Ça sera le début d'une nouvelle vie, pleine de peurs et de doutes, mais également de découvertes. C'est entourée de dangers et de gens différents d'elle qu'elle grandira. Mais cela sera t-il suffisant pour devenir une vraie Princesse et mériter le titre d'Elue ?

Déjà, Elisa est une anti-héroïne à laquelle je me suis attachée presque instantanément, et pour laquelle j'ai ressentis énormément d'empathie.
Je pense que n'importe quelle fille un minimum enrobée ne pourra que s'identifier à la jeune fille.
A 16 ans, elle ressent tous les complexes, toutes les hontes, tous les embarras qu'une fille à rondeurs peut endurer, et son statut de Princesse ne change absolument rien à tout ça.
Le rendu de ses pensées, ses doutes et son dégoût d'elle-même est incroyable de justesse et de réalisme. Sans pour autant ménager le lecteur ou édulcorer quoi que ce soit, d'ailleurs.
Rien que pour cet aspect, j'ai trouvé ce livre formidable et diablement prenant, très immersif.

Ce titre est avant tout un livre de Fantasy, un peu dans le genre du Trône de Fer.
Des personnages aux grandes destinées, des complots entre les puissants du Royaume, des guerres intestines, des espions, des alliances, de grandes épopées, etc ...
Il y a donc un important chapitre politique, qui prend une grande place dans l'histoire.
Tout ça, c'est pas vraiment mon truc. Je préfère suivre les aventures, les combats, les découvertes et les relations entre les personnages (si y a de la romance en plus, je suis aux anges).
Et bien le miracle a lieu, ici, grâce au savant équilibre entre Fantasy et YA, justement !
D'un côté nous avons beaucoup de politique et d'histoire du Destin (la religion en cours dans ce récit), mais portées par la vision d'une adolescente avec ses sentiments, ses doutes, ses peurs et ses envies.
Ça donne une toute autre dimension, du coup, à ces aspects-là, et ça les rend tout de suite beaucoup plus clairs et digestes, plus faciles à suivre.

L'aspect romance, quant à lui, est vraiment savamment dosé.
Il est fortement présent au début, grâce au mariage et aux pensées d'Elisa, assez typiques dans ce genre de situation.
Son futur époux est d'ailleurs vraiment séduisant et parfaitement mis en valeur par l'auteur et la vision émerveillée de la jeune fille.
Après, c'est vraiment intéressant de voir comment tout ceci évolue. le regard que porte Elisa envers son époux évolue en même temps que celui qu'elle porte sur le monde et sur elle-même.
Le romantisme se fait beaucoup plus discret pendant une bonne partie du livre, pour s'insinuer doucement dans la narration et dans la vie de la Princesse. C'est à peine si on le remarque, et c'est une rafraîchissante surprise, très agréable, quand il pointe ouvertement le bout de son nez.
Bien que l'amour ne soit pas au centre de ce bouquin, il y apporte quand même une force considérable et sera, mine de rien, une raison pour Elisa de faire un premier pas en avant. Et comme on dit, c'est souvent le premier pas le plus important.

On évolue ici dans un univers vraiment riche, avec des personnages incroyables, des peuples étranges, des coutumes originales et pourtant pas si éloignées des nôtres.
Un élément qui m'a beaucoup plu mais qui pourrait en déranger plus d'un, à mon avis, c'est le côté très religieux de l'histoire.
Ici, c'est le Destin qui guide beaucoup de monde, à qui on consacre des églises, etc ...
Mais franchement, je n'y ai vu qu'une version à la mode Fantasy de la religion Catholique. Remplacez Dieu par le Destin, et le reste est un peu coulé dans le même moule.
Cela dit, c'est très bien écrit et son utilisation dans l'histoire est judicieuse et adaptée, donc j'ai trouvé ça plutôt génial. Mais je ne doute pas que beaucoup y verront des "bondieuseries" à profusion et pourront être gênés dans leur lecture par ceci.

C'est un roman vraiment passionnant et très riche, facile à lire, porté par une anti-héroïne hyper attachante et, au fond, très moderne.
J'ai passé d'excellents moments lors de cette lecture, et j'ai vécu une incroyable aventure en sa compagnie.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus