AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de latina


latina
  19 octobre 2013
Avez-vous déjà eu l'impression de vous glisser dans un livre comme on se glisse dans un lit, confortablement ?
Eh bien, avec « le noeud de pomme », c'est ce qu'il m'est arrivé !

La narratrice nous raconte plusieurs moments de sa vie, moments variés et allant de son enfance au présent, tout ceci de manière non chronologique. A chaque chapitre (très court), je me demandais où elle allait m'emmener : près d'une écluse sur un canal ? A une réunion de famille ? Dans un restaurant ? Sur une plage en hiver? Dans son appartement ? A une terrasse de café ?
Et ces moments ne sont jamais fortuits : il y a toujours quelque chose derrière. Sous couvert d'être de simples tranches de vie, on découvre tout un univers, toutes des sensations enfouies en nous, comme la honte, la nostalgie, la gêne, ... le bonheur malgré tout.

La narratrice est une femme discrète et attentive à chacun ; tout la touche, tout la mène aux confins de son être. Et elle a la gentillesse de nous y emporter.
En effet, je me suis laissée emporter par la description si « juste », si « mienne »...Difficile de dire ce que j'ai ressenti, en effet. Eve Chambrot le dit tellement mieux que moi ! Chacune de ses phrases est en totale adéquation avec la réalité, et en plus, son style est tellement poétique, comme ce bateau qui arrive dans l'écluse, et qui monte « comme une offrande ».

Ce livre se savoure comme une tasse de café que l'on sirote à petits gorgées ; il vaut mieux ne pas le lire d'une traite.
Je le recommande donc à tous ceux qui aiment voir derrière l'apparence des choses, qui sont sensibles aux ambiances, aux atmosphères, si difficiles à décrire.

Merci à Babelio et aux éditions La Valette pour ce moment délicat et vrai !
Commenter  J’apprécie          404



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (36)voir plus