AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Takalirsa


Takalirsa
  13 janvier 2016
Une scène d'ouverture choc ! le roman débute avec Mathias, qui vit depuis toujours au coeur de la montagne... et de ses superstitions. Mathias le solitaire, qui exerce un métier bien singulier (chut !), se transmettant dans sa famille depuis des générations à celui qui a le « don »... Et puis changement de ton (mais pas de décor) avec Lou, qui nous raconte comment sa petite expédition a tourné au cauchemar en l'espace de quelques heures... L'auteur alterne les deux histoires avec pour qualité rare de donner un style d'écriture spécifique à chacun des héros. Avec Mathias, on oscille entre fascination et incrédulité, évoluant au milieu de croyances persistantes et de suprématie mafieuse donnant l'impression que le temps s'est arrêté dans ce coin de haute montagne. Avec Lou, le ton est plus léger, plus actuel, jusqu'à ce que les ennuis commencent... Dans ce roman à l'atmosphère tendue, oppressante (« Il n'y a plus rien, que nous, et nos frayeurs. »), la montagne constitue un personnage à part entière, se faisant toujours plus inquiétante et imprévisible (« Cet endroit a toujours été malfaisant. »). Les deux récits finiront par se rejoindre avec brio, pour un final plein de suspense et d'inattendu.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus