AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de gill


gill
  30 avril 2013
En soixante enquêtes, racontées par le docteur Watson, son éminent mémorialiste, Sherlock Holmes n'aura livré à la justice que vingt-cinq coupables.
Neuf autres ayant échappés au juste châtiment qui les attendait après la résolution de l'énigme par le célèbre détective.
Onze enquêtes n'ont eu pour résultats que de révéler un crime supposé ou un pur fantasme n'ayant aucun rapport de gravité avec celui supposé.
A l'issue des quinze enquêtes restantes, Sherlock Holmes, se substituant à la justice, fait lui-même grâce au coupable, soit qu'il le considère comme une victime, soit qu'il lui propose de se racheter, qu'il veuille éviter un scandale, qu'il se contente d'un marché ou que le coupable accepte de se substituer à la justice.
Watson qualifie Holmes de "machine à observer et à raisonner la plus parfaite de la planète". Il nous révèle, ainsi, les deux pans principaux de sa méthode : l'observation et la déduction.
L'examen des poussières, l'origine des taches de boue et la classification des cendres de tabac, voilà un aspect de la technique policière utilisé par Sherlock Holmes bien avant les enquêteurs ultra-modernes qui se bousculent aujourd'hui dans la littérature et sur nos écrans.
Ce détective imaginaire fait figure de novateur.
Avec l'entrée en scène de Sherlock Holmes s'est posé sur le sinistre empire du crime la main de fer des logiciens.
Ce misogyne génial a laissé après lui une postérité foisonnante et passionnante...avant de susciter en réaction la naissance du roman noir américain.
Sir Arthur Conan Doyle dans "ses mémoires et aventures" cite ses trois grandes sources d'inspiration, Edgar Poe et Gaboriau, mais aussi son ancien maître Joseph Bell, chirurgien à l'hôpital d'Édimbourg, à qui il a emprunté, tout d'abord son aspect physique mais aussi son sens du diagnostique et de l'observation.
Le troisième tome de cette magnifique réédition dans la collection Omnibus referme cette incursion originale et soignée dans l'univers du plus fameux des détectives. Et ce n'est que pour avoir le plaisir de s'y replonger...Élémentaire, mon cher Watson....
Commenter  J’apprécie          211



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (20)voir plus