AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MassLunar


MassLunar
  19 juillet 2020
Les oubliés... Autant le dire de suite, même si l'entreprise est louable, pour moi Les Oubliés, ce n'est certainement pas le roman graphique de l'année.

Avec cet l'album, l'autrice Alexandra Davis accumule une suite de 16 portraits d'hommes et de femmes de par le monde qui mènent ou ont mené une existence extraordinaire. Il est vrai qu'à moins d'être un dangereux cynique, on ne peut qu'être touché par le parcours civique et moral de ces personnes dont les épreuves ont forgé un idéal altruiste.
Si vous avez aimé des albums comme Culottées, vous pourriez apprécier ce titre qui se compose un peu sur un même florilège de portraits marquants même si, en comparaison, Culottées est tout de même une référence plus riche d'après mes souvenirs.
Déjà, il faut relativiser cette notion d'Oubliés dans le titre... Certes, ce ne sont sans doute des personnalités de premier plan au niveau médiatique. Mais il s'agit tout de même de personnes dont l'engagement fut et demeure remarquable. Certaines d'entre elles ont obtenu le prix Nobel de la paix. D'autres ont publié des livres telle que Nadia Murad en 2018. L'autrice le précise bien évidemment dans ce livre mais nous sommes tout de même loin de l'image d'un Oublié, d'un héros anonyme du quotidien. Pour qui se renseigne un tant soit peu, vous avez pu déjà tomber sur un portrait présenté dans ce livre.
Cela dit, c'est aussi un titre qui peut également être un tremplin vers la vie de ces personnes et nous donner envie de les découvrir davantage. Je pense notamment d'ailleurs à un public plus jeune , un lectorat de 15-16 auquel ce livre pourrait se destiner.
Le dessin, frais, net , pourvu d'un bon réalisme (peut-être un peu calqué) est assez engageant et donne une lecture agréable pour un lectorat adulte mais aussi pour un lectorat un peu plus jeune malgré la gravité des vies présentées.
En somme, Les Oubliés, ce n'est pas un album mémorable. Ce n'est pas un mauvais titre mais il est quand même très policé. Dans son expression, je le trouve assez lisse. Désolé de passer pour un gros blasé mais c'est un contenue assez léger. Après, si on se cantonne à la finalité de ce titre, c'est simplement un album qui fait du bien et qui nous rappelle rapidement que des gens biens existent... Des personnes avec du vécu et qui se sont battus et se battent encore pour que les choses changent. C'est un titre qui, à mon avis, n'est pas à la hauteur d'une compilation comme Culottées ( si on s'hasarde à la comparaison), il manque de force et de style, mais c'est un album qui mérite une certaine attention d'un point de vue civique.
De ce fait, je conseille de préférence ce titre à un jeune lectorat, pour des bibliothèques de collège et lycée.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox