AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de tynn


tynn
  27 juin 2014
Une bombe explose à Manhattan: attentat terroriste ou criminalité expéditive?

L'enquête favorise rapidement un règlement de comptes et un témoin fait un constat bien étrange par l'oeil de son appareil photo.

Mais qu'y a-t-il de commun entre une explosion dans un bar new-yorkais tenu par des mafieux russes et un criminel de guerre serbe passé pour mort?

Deux flics et une photographe de guerre vont se pencher sur cette improbable affaire, les premiers en faisant leur métier d'enquêteurs, tenaces et impliqués, la seconde en retrouvant les fantômes d'un travail de terrain dans le bourbier de l'ex-Yougoslavie. Cette quête violente et mouvementée va les affecter dans leur vie personnelle, sur fond de trafic d'armes, de drogues, de femmes et de prostitution, de blanchiment d'argent et de corruption.

Ignacio del Valle dépasse le simple exercice du polar pour une réflexion plus intime sur les fêlures des individus, sur leur aptitude au bonheur, sur leur capacité de violence innée à assouvir, quand elle n'est pas canalisée par les légalités sociétales. C'est donc un thriller, violent et rugueux, un brin lymphatique, aux êtres solitaires et tristes, à l'ambiance oppressante, car la trame narrative policière laisse souvent le pas aux introspections des personnages.

J'ai particulièrement aimé l'évocation des villes, New-York frénétique, Sarajevo résistante dans la guerre... Elles sont des personnages à part entière, et l'auteur les met en scène de façon photographique.
En revanche, j'ai eu parfois du mal à suivre la pensée de l'auteur dans les digressions philosophico-psychlogiques. Cela donne une opacité au récit qui finit par lasser et perdre le lecteur, sans apporter de force au contexte policier.

Au final, un livre parfois hermétique, élégamment écrit, hors champ du modèle policier classique, mais construit en rebondissements et points de vue variés.
Je referme pourtant sans être convaincue. J'avais vraiment préféré "Empereurs des ténèbres"et "Les démons de Berlin".

Remerciements à Masse critique et aux Editions Phébus.

Commenter  J’apprécie          280



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (28)voir plus