AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Shaynning


Shaynning
  07 août 2020
Série de mon adolescence, les aventures d'Aurélie Laflamme ont marqué une génération de jeunes filles. On peut aisément se reconnaitre en cette jeune fille ordinaire qui se trouve pourtant "différente" des autres. Mais ça, c'est le lot de tous les ados! Trouver qu'on vit des trucs trop fous pour que les autres puissent comprendre; se sentir à part, bizarre; avoir l'impression de venir d'une autre planète...c'est autour de cette idée que s'articule la série.

Aurélie a 14 au début de la série, et contrairement à la majorité des québecoises, elle fréquente une école où il n'y a que des filles. Comme le dit si bien le synopsis, la mère d'Aurélie vit un nouvel amour, après avoir pleuré son conjoint décédé et ce serait peut-être une chose plus positive pour Aurélie si ce nouveau prétendant n'est autre que son directeur d'école. Dans l'entrefaite, sa meilleure amie tombe amoureuse et comme dans les mauvais romans à l'eau-de-rose, elle semble aussi perdre la tête. Et pour Aurélie, ce pourrait bien être aussi les premiers préludes amoureux quand elle rencontre un beau jeune homme gentil qui sens l'assouplissant et la gomme au melon d'eau, dans une animalerie, mais pas question de devenir imbécile pour autant!

Je garde de bons souvenirs de cette série sur le plan de l'histoire, qui sans faire dans le drame de bon nombre de romans pour adolescentes, prend appuis dans la réalité avec des problèmes ou du moins des soucis qui concerne la probable majorité d'entre elles. Être ado, c'est éprouvant de manière générale, car on n'est pas vraiment à notre meilleur ni physiquement ni mentalement et on se pose beaucoup de questions, ça c'est un fait. Et c'est en même temps ce qui est drôle: dans notre impression de solitude, nous sommes nombreux à vivre les même choses, spécialement à l'adolescence, où les soucis sont encore restreints à l'école, aux parents, aux amis et à la petite job de fin de semaine ( grosso modo). Et c'est sur ce genre de petits tracas qu'Indiana Desjardins gravite pour sa série.
J'aime aussi le fait que Aurélie, bien que confuse dans ses premiers sentiments amoureux, ne perd pas la tête non plus et sa personnalité n'est pas occultée au profit d'un état proche du zombie, comme dans certaines séries pour ados. En fait, de manière générale, la psychologie des personnages , dont sa protagoniste, a du sens, ce qui en soi, est un très bon point pour la série.

Le seul petit bémol qui m'a un peu rebutée, mais ça, considérons que cela relève davantage de gout personnel, c'est le style d'écriture. Sous sa forme de journal intime, le texte sur-emploie la ponctuation et les voyelles étirés, du genre : Quoooooooooooi??????? Vous voyez les genre? Ce n'est pas trop mon style, même ado, mais ce peut sans doute être drôle pour certains. Autrement, j'ai apprécié la manière rigolote d'Aurélie de s'exprimer.

Donc, une belle série, qui va s'étendre sur l'adolescence d'Aurélie, jusqu'à ses 21 ans dans le 9e tome, avec ses amours, ses soucis, ses réussites, ses aspirations futures, sa nouvelle école, ses problèmes familiaux et bon nombre d'autres péripéties. Une série drôle, fraîche, qui se lit bien et qui rend les plus vieux d'entre nous nostalgiques....ou pas!
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox