AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Eve-Yeshe


Eve-Yeshe
  07 février 2017
C'est l'histoire d'une rencontre improbable qui se déroule sur 3 nuits, et l'auteur décrit la manière dont ils font connaissance : elle est en larmes et il ose l'aborder malgré sa timidité. Chacun va raconter son histoire : en fait, elle pleure car elle est amoureuse d'un homme dont elle n'a pas de nouvelles et en l'écoutant. Il est seul, sa vie n'est pas très gaie.

Au fur et à mesure qu'ils se parlent, se racontent, il tombe amoureux d'elle. Amour ? amitié amoureuse ?

J'aime beaucoup l'incipit : « La nuit était merveilleuse – une de ces nuits comme notre jeunesse en connu, cher lecteur. Un firmament si étoilé, si calme ; qu'en le regardant on se demandait involontairement : peut-il vraiment exister des méchants sous un si beau ciel ? – et cette pensée est encore une pensée de jeunesse. Mais puissiez-vous avoir le coeur bien longtemps jeune. »

Dostoïevski parle aussi de son amour pour la ville de Saint-Pétersbourg, pour les maisons, leur architecture ou leur rénovation pas forcément de bon goût.

On retrouve l'hypersensibilité de l'auteur, toujours torturé, se posant inlassablement des questions sur l'amour, sur sa solitude, sur la vie.

Dostoïevski est toujours fasciné par les rêves et il rêve sa vie à défaut de la vivre, d'où l'exaltation lors de la rencontre : il ne pouvait que tomber amoureux de Nastenka qui lui était inaccessible.

J'ai retrouvé, dans cette nouvelle, écrite en 1848, cette sensibilité et ce sens du détail, ces descriptions des gens, des maisons, et l'atmosphère de la ville qui m'avaient plu dans « L'idiot » publié vingt ans plus tard.

Donc, cette oeuvre de jeunesse propose au lecteur (qu'il interpelle parfois) une belle histoire romantique, parfois même lyrique, entre deux héros exaltés… Et bien-sûr l'envie de continuer l'aventure avec cet auteur que j'apprécie beaucoup et dont j'ai toujours du mal à parler par crainte peut-être d'être en deçà (serais-je encore plus perfectionniste que lui?) …
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
Commenter  J’apprécie          480



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (48)voir plus