AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de RattusBibliotecus


RattusBibliotecus
  17 octobre 2018
Les livres prophétiques te branchent ? Bouge pas, j'ai ce qu'il te faut.

Ici, tu ne trouveras point d'attentats, mais un événement bien plus anecdotique : l'explosion des prix des énergies. le litre de carburant a bondi à vingt euros.
Cette violente inflation, c'est la version derrière laquelle s'est retranchée l'État afin de faire gober au peuple un état d'urgence permanent. Cette fable gentillette, tu l'entends partout… quand les médias ont le droit d'émettre. Cette justification ne satisfait pas du tout Hadrien, qui se dit que quand même, on ne tombe pas aussi bas pour une simple flambée des prix ; ça cache quelque chose de bien plus grave. Son intuition se nourrit des messages inscrits sur des barils de lessives, des barquettes de poulet, et se verra confirmée par la diffusion d'un avertissement sur une radio pirate. le reste du monde, notamment l'Europe, est en guerre, information que confirmeront d'autres sources de confiance. le prix du baril grimpant en cas de conflits armés, tout s'éclaire alors. L'urgence de récupérer Élisabeth se fait sentir…
L'état d'urgence dans cette intrigue, parlons-en : entre deux références artistiques (Mickey 3D, Noir Désir, Souchon,…) l'autrice glisse des articles de lois relatives à l'état d'urgence, qu'elle applique de A à Z : perquisitions à toute heure du jour et de la nuit, arrestations arbitraires, tortures et meurtres d'opposants politiques, contrôle total des médias, couvre-feux, milice, fermeture des lieux culturels, contrôle des frontières (on ordonnera à Blanche et Hadrien de rentrer chez eux, en sous-entendant fortement qu'ils pourraient être arrêtés s'ils persistaient à vouloir se rapprocher de la frontière espagnole, et tant pis pour leur fille),… L'état d'urgence montre alors son vrai visage : une dictature légale, pensée comme telle par la Loi.
C'est ce constat qui révoltera Blanche, la tirant de sa torpeur (à la naissance de sa fille, elle s'est tissée un cocon la protégeant des injustices du monde extérieur). Elle s'engagera alors dans un réseau de résistants pour ne pas pourrir sur pieds.

Dans ce livre comme dans la réalité post-attentats, la plupart des gens acceptent la situation sans broncher. Tu ne verras aucune révolte contre le gouvernement et ses bras armés, seuls des groupuscules militants agissent clandestinement. Ce roman est devenu un miroir que te tend l'autrice ; son reflet pourrait s'avérer désagréable à regarder…

Une bonne anticipation à découvrir, ou à relire si tu veux frémir d'horreur.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus