AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de loreleirocks


loreleirocks
  27 janvier 2013
Oui, hein. Pourquoi pas? Une petite soixantaine de pages de philosophie sur la Nature.
Je dois m'avouer vaincue. Okay, je ne sais rien du mouvement transcendantaliste. Ça n'aide pas. Et le texte est dans un anglais parfois très simple (ce qui n'empêche pas la relecture multiple avant compréhension) et la plupart du temps étrangement agencé et ponctué (mais occasionnellement clair). Vous me direz, je n'avais qu'à lire en français.
Mais en fait, je crois que la langue n'a rien à voir avec la difficulté de ce court essai.
Si le premier quart est presque poétique et livre clairement l'amour d'Emerson pour la Nature (imaginez un peu la nature américaine au XIXème!), tout devient très rapidement obscur et en référence à la religion. Je suis passé d'une compréhension approximative des notions évoquées concernant la relation de l'Homme à la Nature, à de sacrés noeuds au cerveau...
Je note tout de même un passage très intéressant sur le langage. Et digeste!
Je pense néanmoins reprendre le bouquin un jour où l'autre après éclairé ma lanterne sur le transcendantalisme. Je ne peux pas rester sur une fin de lecture aussi frustrante.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus