AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de simonjean


simonjean
  26 novembre 2020
Ce troisième livre de Joy Fielding que je lis m'a saisi dès les premières pages , comme les précédents .
Il n'y a pas vraiment d' enquête ; le coeur de l'intrigue est plutôt
le stress post-traumatique dont est victime Bailey ,
l' héroïne violée par un inconnu .
Anéantie , en proie à de terribles cauchemars , à des crises d'angoisse
et de panique , elle n'ose plus sortir de chez elle et ,
quand elle le fait , elle soupçonne tous les hommes qu'elle rencontre .
Son violeur est forcément là ... quelque part .... Mais où ? Qui est-il ?
Sa demi-soeur vient la soutenir dans cette épreuve
et elle accepte de rencontrer une thérapeute .
C'est à ce moment que , terrée chez elle , elle commence à observer
son voisin d'en face ... qui a tout d'un exhibitionniste .
Ce voyeurisme ne va pas arranger sa situation psychologique ,
ni ses relations avec la police !
Joy Fielding décrit parfaitement les angoisses de la jeune femme .
Les derniers chapitres sont vraiment palpitants .
Je dois dire que , pour une fois , j'avais deviné une partie de la vérité
( en me rappelant un film de Brian de Palma , je ne dis pas lequel ) .
Malgré quelques longueurs au milieu du livre , j'ai passé un très bon moment et apprécié notamment les dialogues avec Jade , la nièce adolescente de Bailey , intoxiquée de télé-réalité .
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (5)voir plus