AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Souri7


Souri7
  24 février 2017
Troisième roman relatant les enquêtes d'Adelia Aguilar, médecin légiste au Moyen Âge.


Après avoir aidé Henri II à faire la lumière sur une série de crimes d'enfants à Cambridge (La confidente des morts) et avoir permis de découvrir ce qui était arrivé à sa maîtresse Rosamund Clifford (La morte dans le labyrinthe), Adelia Aguilar aspirait à un peu de tranquillité. Seulement, son art est sujet à caution, les soins qu'elle donne aux habitants ne sont pas perçus favorablement par les autorités de Cambridge, la considérant comme une sorcière… Afin d'échapper à un Consistoire (une sorte tribunal de l'Inquisition), Adelia est obligée de trouver refuge auprès d'Emma Wolvercote (voir La morte dans le labyrinthe) avec sa fille, Allie ; son protecteur et ami Mansour et sa domestique et amie, Glytha.
Malheureusement, la tranquillité est vite mise à mal par Henri II requérant son expertise de toute urgence. Deux corps ont été exhumés sur les terres de l'Abbaye de Glastonbury et ceux-ci pourraient être les restes d'Arthur et Guenièvre. Adelia doit donc se rendre sur les lieux afin de mener son enquête et confirmer ou non cette hypothèse. Seulement, cette enquête se révélera pleine de danger, d'embûches, de secrets cachés…


Une intrigue mêlant à la fois le policier, l'historique et le fantastique via la légende du Roi Arthur. Par contre, une intrigue qui peine au départ à se lancer avec un début de livre un peu trop poussif où Ariana Franklin pose en quelque sorte le cadre historique de l'histoire, des relations entre Henri II et les Gallois… Par contre, une fois cette partie passée, le roman devient vraiment plaisant avec une intrigue complexe et enchevêtrée. L'intrigue principale concernant Arthur et Guenièvre est rapidement éclipsée par une enquête qui intéresse plus Adelia Aguilar, à savoir le devenir des ses amis disparus mystérieusement dans les bois de cette contrée.
Seulement, même si le livre a été un vrai plaisir à lire, il ne possède pas la même intensité que les deux précédents. Les intrigues sont « molles » et le côté suspens que possédaient les deux précédents livres est totalement absent. le lecteur ici n'a pas de monstre sanguinaire à trouver se cachant sous les traits d'un être innocent… L'ambiance presque thriller a complètement disparue au profit d'un roman policier historique.


Même si l'intrigue ne m'a pas extasiée autant que je l'espérais, le côté historique vaut vraiment le coup d’œil. Ariana Franklin nous propose ici une découverte à la fois sociale, politique et notamment judiciaire du XIIe siècle. Le lecteur découvre ainsi le Judicum Dei (justice divine) où lors d'un combat, le gagnant est considéré comme avoir été adoubé par dieu dans son droit ; la loi du Franc Plège permettant de maintenir l'ordre par la peur puisque les hommes dans ce système sont groupés (tithing) et si l'un d'eux est accusé d'un crime, les autres paient aussi ; enfin, les balbutiements des tribunaux avec l'instauration par Henri II d'un tribunal itinérant permettant une justice plus juste.


Une saga historique agréable à lire avec en bonus des couvertures de livres aux éditions 10/18 que je trouve vraiment fabuleuses avec des couleurs vives témoignant du "peps" de cette série.
Ce troisième roman se termine de plus sur un petit suspens : Adelia s'est en effet fait un ennemi qui semble bien décidé à se venger. Vivement le prochain tome pour découvrir comment... et la prochaine couleur de couverture. 😊
Commenter  J’apprécie          420



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (25)voir plus