AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Alfaric


Alfaric
  09 mai 2017
Dans ce tome 3 intitulé "Les Eaux noires de Venise", après Paris et Milan la lutte entre les héros humanistes et les forces obscures de la crevardise bat son plein dans la Cité des Doges ! Les mascarades se multiplient et nous croisons la route de la Manticore, de la Sirène, du Basilic et de l'Hydre… Les masques tombent et les traîtres se dévoient dans les deux camps, et la Team Paré est la grande perdante de la guerre de l'ombre que se livrent des forces antédiluviennes. Désormais seuls contre tous Ambroise et le Maestro doivent à la fois délivrer leurs amis empêcher avant l'Ascension la célébration du mariage du doge avec la mer sur le Bucentaure. La lutte est féroce, et les défenseurs du monde libre et les partisans du Nouvel Ordre Mondial s'aperçoivent les uns comme les autres qu'ils ont été les dupes d'une lutte éternelle plus vieille encore que le monde…

Magistral ? Sans doute, mais les héros n'ont pas dit leur dernier mot : les derniers espoirs de l'humanité se rendent dans les Carpates pour délivrer la Licorne du Vampire, ou le Vampire de la Licorne… Nos médecins justiciers ne sont plus dans la lutte du Bien et du Mal, mais dans le choix du moindre mal… Mais comme le Bien et le Mal sont en chacun, ils doivent devenir le changement qu'ils veulent voir dans le monde !!! Un comic clockpunk fantastico-horrifique sur fond de philosophie et de métaphysique humaniste empruntant autant à James Bond qu'à la Justice League : il est fou Mathieu Gabella, donc il est forcément génial ! ^^
Commenter  J’apprécie          430



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (43)voir plus